Karl Edvard Diriks

peintre impressionniste norvégien
Karl Edvard Diriks
Image dans Infobox.
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Christiania (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 75 ans)
OsloVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Père
Christian Ludvig Diriks (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Anna Diriks (d) (de à )Voir et modifier les données sur Wikidata

Karl Edvard Diriks (Oslo, - Oslo, ) est un peintre norvégien rattaché au courant de l'impressionnisme.

BiographieModifier

Edvard Diriks est né à Christiania (ancien nom d'Oslo, Norvège) de Christian Ludvig Diriks et Benedicte Henriette Munch. Il était le petit-fils du ministre Christian Adolph Diriks (en) et un neveu de Carl Frederik Diriks. Il commence des études pour devenir architecte à Karlsruhe (Allemagne) de 1874 à 1875 et plus tard à Berlin. En 1892, il épouse la peintre et sculptrice Anna Diriks (1870-1932). Ils résident en France entre 1899 et 1921[1].

Il est surtout connu pour ses paysages : nuages, bourrasques de pluie, rafales de neige, tempêtes et mers agitées. Treize de ses œuvres sont exposées à la Galerie nationale d'Oslo, mais aussi dans d'autres musées norvégiens, français et allemands. Il a été décoré Chevalier de l'Ordre de Saint-Olaf et Officier de la Légion d'honneur en 1920[2],[3].

En 1906, le peintre traduit en français le poème suédois Hymne à la Lune d’Oscar Levertin[4].

Il présente à la Rétrospective du Salon des indépendants de 1926 les toiles Intérieur, Jardin du Luxembourg, Gretz-sur-Loing, Paysage de l'Ile de France et Paysage de Collioure[5].

Dans les collections muséalesModifier

Au musée Baron-Martin, Gray (Haute-Saône) :

  • Effets de nuages sur une mer grise, huile sur carton, 46 x 55 cm ;
  • Voiliers en mer au soleil couchant, huile sur carton, 73 x 59 cm ;
  • Estuaire avec voiliers, sous un ciel nuages, huile sur toile, 55 x 43 cm.

Au musée des beaux-arts de Bordeaux :

  • Le Brise-glace, huile sur toile, 80 x 108 cm[6].

Au musée d'Orsay, Paris :

  • Marine ou Mer et nuage, huile sur carton, 80 x 100 cm[7].

GalerieModifier

Notes et référencesModifier

  1. (no) Karen Marie Ebbesen, « Anna Diriks », sur nkl.snl.no, Norsk kunstnerleksikon, (consulté le )
  2. (no) Leif Østby, « Edvard Diriks », sur nkl.snl.no, Norsk kunstnerleksikon, (consulté le )
  3. (no) Leif Østby, « Edvard Diriks », sur snl.no, Store norske leksikon, (consulté le )
  4. « Vers et prose (tome VIII) - Décembre 1906-janvier-février 1907 », sur petitesrevues.blogspot.com, (consulté le )
  5. René Édouard-Joseph, Dictionnaire biographique des artistes contemporains, tome 1, A-E, Art & Édition, 1930, p. 416
  6. « Le Brise-glace », sur pop.culture.gouv.fr, Base Joconde (consulté le )
  7. « Marine ou Mer et Nuage », sur pop.culture.gouv.fr, Base Joconde (consulté le )

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :