Frederick Stafford

acteur autrichien
Frederick Stafford
Description de cette image, également commentée ci-après
Image extraite de la bande-annonce de Topaz (1969).
Nom de naissance Friedrich Strobel von Stein
Naissance
Piešťany, Tchécoslovaquie
Nationalité Drapeau de l'Autriche Autrichien, naturalisé
Drapeau de l'Australie Australien
Décès (à 51 ans)
Lugano, Suisse
Profession Acteur
Films notables Furia à Bahia pour OSS 117
Atout cœur à Tokyo pour OSS 117
L'Étau

Friedrich Strobel von Stein, connu sous le nom de scène Frederick Stafford, né le à Piešťany[1] en Tchécoslovaquie et mort le à Lugano, en Suisse, est un acteur autrichien d'origine slovaque (Allemand des Carpates).

BiographieModifier

Dans sa jeunesse, le futur Frederick Stafford est un sportif de haut niveau. Il participe aux compétitions de hockey sur glace à Davos en 1947 et aux épreuves de natation aux Jeux Olympiques de 1948 Il s'installe ensuite en Australie où il vit une quinzaine d'années en prenant la nationalité australienne.

Il travaille un temps comme représentant en produits pharmaceutiques, puis entre dans le milieu du cinéma grâce à son mariage avec l'actrice autrichienne Marianne Hold qui fut l'héroïne du film Marianne de ma jeunesse de Julien Duvivier. En rendant visite à sa femme sur un tournage, il rencontre un collaborateur du réalisateur André Hunebelle, qui cherche alors un remplaçant à Kerwin Mathews dans le rôle de l'agent OSS 117. Engagé grâce à son physique et ses qualités athlétiques, Stafford compense son inexpérience de comédien par son aisance dans les scènes d'action[2]. Il interprète à deux reprises le rôle d'OSS 117, et tourne pour les cinémas français et italien, où on le voit dans plusieurs films d'espionnage et de guerre.

 
Frederick Stafford, Topaz, 1969.

En 1969, Frederick Stafford est engagé par Alfred Hitchcock pour tenir le rôle masculin principal dans L'Étau. Il y côtoie de nombreux acteurs français, dont Dany Robin, Claude Jade , Philippe Noiret et Michel Piccoli. Mais le film est un échec commercial et la prestation de Stafford est sévèrement jugée par la critique américaine, ce qui ne lui permet pas de s'imposer à Hollywood.

Frederick Stafford apparaît ensuite uniquement dans des films italiens. Il retrouve Claude Jade dans le policier Meurtres à Rome.

En 1979, à l'âge de 51 ans, il meurt dans un accident d'avion au dessus du lac de Sarnen non loin de Lugano en Suisse. Le Morane-Saulnier Rallye piloté par Pavel Krahulec, dont Stafford était le passager entra en collision avec un Piper piloté par l'homme d'affaires suisse Alois Fischer.

FilmographieModifier

CinémaModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier