Karel Treybal

Karel Treybal est un joueur d'échecs tchèque né le à Kotopeky et mort le à Prague. Il était magistrat de profession et le frère cadet de Frantisek Treybal, également joueur d'échecs. Champion de Tchécoslovaquie 1921, Karel Treybal représenta la Tchécoslovaquie lors de trois olympiades[1] (en 1930, 1933 et 1935) et remporta la médaille d'argent par équipe lors de l'Olympiade d'échecs de 1933 à Folkestone (il jouait au deuxième échiquier derrière Salo Flohr). Il termina sixième ex æquo avec Aaron Nimzowitsch du tournoi de Carlsbad 1923[2] et deuxième de plusieurs tournois de Prague (mémorial Kautsisky) dans les années 1930. En , il fut arrêté à Prague, accusé de faits de résistance et exécuté le [3].

Karel Treybal
Dr. Karel Treybal.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 56 ans)
PragueVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
signature de Karel Treybal
signature

PalmarèsModifier

En 1905, il remporta la section 1 du Hauptturnier du congrès allemand d'échecs de Nuremberg devant Xavier Tartakover[4] et finit troisième du premier championnat tchécoslovaque (fédération de Bohême) remporté par Oldrich Duras[5]. En 1907, il remporta le tournoi d'hiver du club de Berlin devant Max Lange et Horatio Caro[6] et finit quatrième du deuxième championnat tchécoslovaque (congrès de la fédération de Bohême) à Brno remporté par son frère aîné Frantisek Treybal[7]. En 1908, il gagna la finale du Hauptturnier du tournoi de Prague[8]. En 1909, il finit deuxième derrière Duras du troisième championnat tchécoslovaque (fédération de Bohême).

Après la Première Guerre mondiale, en 1921 il finit premier ex æquo avec Karel Hromádka et Ladislav Prokes du septième championnat de Tchécoslovaquie[9] et finit troisième du championnat de Prague remporté par son frère Frantisek Treybal et Karel Hromádka[10]. En 1923, il finit sixième ex æquo du tournoi de Carlsbad et battit Alexandre Alekhine. En 1928, il termina quatrième ex æquo du tournoi olympique amateur à La Haye (olympiade d'échecs de 1928 réservée aux amateurs) remporté par Max Euwe[11] et troisième du championnat de Prague[12]. En 1930, il joua au deuxième échiquier de l'équipe tchécoslovaque qui finit cinquième de l'olympiade d'échecs de 1930 à Hambourg. En 1929-1930[13], 1931-1932[14], 1932-1933[15], 1934-1935[16] et 1936-1937[17], il finit deuxième du mémorial Kautsky à Prague. En 1933, il finit quatrième du championnat tchécoslovaque remporté par Salo Flohr[18]. En 1933 et 1935, il remporta le tournoi de l'armée[19],[20]. En 1937, il finit troisième du congrès de la fédération allemande à Prague[21].

Notes et référencesModifier

  1. François Le Lionnais et Ernst Maget, Dictionnaire des échecs, Paris, Presses universitaires de France, , 432 p., p. 397
  2. (en) Harry Golombek (éditeur) The Penguin Encyclopaedia of Chess, Penguin, 1981, p. 483.
  3. (en)Ecward Winter, Chess Note 3729, Karel Treybal sur le site chesshistory.
  4. Di Felice 2006a, p. 73
  5. Di Felice 2006a, p. 60
  6. Di Felice 2006a, p. 86
  7. Di Felice 2006a, p. 87
  8. Di Felice 2006a, p. 110
  9. Di Felice 2006b, p. 6
  10. Di Felice 2006b, p. 18
  11. Di Felice 2006b, p. 203
  12. Di Felice 2006b, p. 215
  13. Di Felice 2006a, p. 261
  14. Di Felice 2006c, p. 74
  15. Di Felice 2006c, p. 138
  16. Di Felice 2006c, p. 278
  17. Di Felice 2007, p. 81
  18. Di Felice 2006c, p. 168
  19. Di Felice 2006c, p. 178
  20. Di Felice 2006c, p. 323
  21. Di Felice 2007, p. 139

BibliographieModifier