Marine bulgare

Marine Bulgare
Военноморски сили на Република България
, Voennomorski sili na Republika Bǎlgariya
Image illustrative de l’article Marine bulgare
Le drapeau de la marine bulgare.

Création
Pays Drapeau de la Bulgarie Bulgarie
Type Marine de guerre
Effectif 4 100
Fait partie de Forces armées bulgares
Garnison Bourgas, Varna
Pavillon Naval Ensign of Bulgaria.svg
Pavillon de beaupré Naval Jack of Bulgaria.svg

La marine bulgare(bulgare : Военноморски сили на Република България , Voennomorski sili na Republika Bǎlgariya) est la marine de guerre de la République de Bulgarie et fait partie des forces armées bulgares. Elle a été largement ignorée dans les réformes que la Bulgarie a dû entreprendre pour se conformer aux normes de l'OTAN, principalement en raison des dépenses importantes engagées et du fait que les attaques navales ne sont pas considérées comme une grande préoccupation pour la sécurité du pays. C'est pourquoi trois des quatre sous-marins de classe Roméo (à l'exclusion du Slava) sont maintenant ancrés et sont hors service depuis un certain temps. Le dernier a été mis hors service en novembre 2011. Seules les frégates, corvettes et engins à missiles les plus modernes sont en service actif.

HistoireModifier

Afin de répondre à certaines exigences de l'OTAN, le gouvernement bulgare a acheté une frégate belge de classe Wielingen en 2005 : le Wandelaar (F-912), construit en 1977, a été rebaptisé BG Drazki. La même année, le navire bulgare Smeli participe pour la première fois en tant que membre à part entière de l'OTAN à l'opération OTAN OAE (Operation Active Endeavour). En 2006, suite à une décision de l'Assemblée nationale bulgare, le Drazki a été déployé dans le cadre de la Force intérimaire des Nations unies au Liban (FINUL), patrouillant les eaux territoriales du Liban sous commandement allemand. C'était la première fois que la marine bulgare participait à une opération internationale de maintien de la paix. Le gouvernement bulgare a acheté deux frégates de classe Wielingen et un chasseur de mines de classe Tripartite en 2007.

BasesModifier

La marine bulgare est centrée sur deux bases principales en mer Noire. L'un est près de la ville de Varna. L'autre est la base navale d'Atiya, près de la ville de Burgas.

FlotteModifier

La marine bulgare modernisera à l'avenir trois de ses frégates de classe Wielingen. Les frégates seront équipées de plates-formes d'atterrissage, permettant aux hélicoptères d'atterrir et de décoller des ponts des navires. La liste ne comprend pas les navires affectés à la police des frontières. Elle dispose en 2019 des moyens suivants :

Name Photo Type Classe Origine Details
1re Division (Base navale de Varna)
Reshitelni (13)   Corvette Classe Pauk   Union soviétique [1]
Bodri (14) Corvette Classe Pauk   Union soviétique [1]
Smeli (11)   Frégate Classe Koni   Union soviétique [2]
3e Division (Base navale de Varna)
Tsibar (32)   Chasseur de mines Classe Tripartite   Belgique ex-Belge M922 Myosotis[3]
N° de coque : 51, 52, 53, 54, 55, 56 Dragueur de mines Olya   Union soviétique [4]
Iskar (31) (Iskar)   Dragueur de mines Classe Vanya   Union soviétique [5]
Dobrotich (33) Dragueur de mines Classe Vanya   Union soviétique [5]
Captain-lieutenant Kiril Minkov (34) Dragueur de mines Classe Vanya   Union soviétique [5]
Captain 1st rank Dimitar Paskalev (36) Dragueur de mines Classe Vanya   Union soviétique [5]
4e Division (Base navale Atia)
Drazki (41)   Frégate Classe Wielingen   Belgique ex-Belge Wandelaar(F912)[6]
Verni (42) Frégate Classe Wielingen   Belgique ex-Belge Wielingen (F910)[6]
Gordi (43) Frégate Classe Wielingen   Belgique ex-Belge Westdiep(F911)
Malniya (101)   Corvette Classe Tarentul   Union soviétique [7]
6e Division (Base navale Atia)
Briz (61)   Dragueur de mines Classe Sonya   Union soviétique [8]
Shkval (62) Classe Sonya   Union soviétique   Union soviétique [8]
Priboi (63) Classe Sonya   Union soviétique [8]
N° coque : 65, 66, 67, 68   Minesweeper Classe Yevgenya   Union soviétique [9]
18e Division (Naval Base Location Varna)
Captain 1st rank Dimitar Dobrev (206) Navire de démagnétisation Type 1799 Degaussing ship[10]   Pologne [11]
N° coques : 121, 215, 216 Cotre Project 160 (cotre multifonction)   Bulgarie [12]
N° coque : 223 Cotre Project 245   Bulgarie [13]
N° coque : 231 Cotre Project 612   Bulgarie [14]
Balchik (203) Tanker Project 650 tanker   Bulgarie [15]
Proteo (224) e   Navire de sauvetage   Italie ex-Italien А 5310 Proteo[16],[17]
N° coque : 211 Remorqueur   Bulgarie [18]
96e Division (Naval Base Location Atia)
N° coque : 312, 313 Cotre Project 160 (multifonction)   Bulgarie [12]
N° coque : 323 Cotre Project 245   Bulgarie [13]
N° coque : 331 Cotre Project 612   Bulgarie [14]
Akin (303) Tanker Project 650 tanker   Bulgarie [15]
Aheloy (321) Fireboat Project 250   Bulgarie [19]
N° coque : 410 Remorqueur   Bulgarie [18]
Académie navale "N.Y. Vaptsarov" (Base navale de Varna)
N° coque : 421 Navire-école   Bulgarie [20]


AéronefsModifier

Les appareils en service en 2019 sont les suivants[21]: :

Aéronefs Origine Type En service Versions
Hélicoptère
Aérospatiale AS565 Panther   France Hélicoptère moyen polyvalent 2 AS565MB (1 détruit le )
Sud-Aviation SA365 Dauphin   France Hélicoptère transport moyen 1

EngagementsModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b « Противолодочни кораби проект 1241.2Э "Молния-2" », sur vimpel.boinaslava.net (consulté le 5 octobre 2014) (Bulgarie)
  2. « Стражеви кораб проект 1159 /Смели/ », sur vimpel.boinaslava.net (consulté le 5 octobre 2014) (Bulgarie)
  3. « Минен ловец тип "Tripartite" », sur vimpel.boinaslava.net (consulté le 5 octobre 2014) (Bulgarie)
  4. « Миночистачни катери проект 1259.2 “Малахит” », sur vimpel.boinaslava.net (consulté le 5 octobre 2014) (Bulgarie)
  5. a b c et d « Базови тралщици проект 257Д и 257ДМЭ », sur vimpel.boinaslava.net (consulté le 5 octobre 2014) (Bulgarian)
  6. a et b « Фрегата тип E-71 "Wielingen" », sur vimpel.boinaslava.net (consulté le 5 octobre 2014) (Bulgarie)
  7. « Голям ракетен катер проект 1241.1Т “Молния-1” », sur vimpel.boinaslava.net (consulté le 5 octobre 2014) (Bulgarie)
  8. a b et c « Базови тралщици проект 1265 “Яхонт” », sur vimpel.boinaslava.net (consulté le 5 octobre 2014) (Bulgarian)
  9. « Базови тралщици проект 1258Э "Корунд" », sur vimpel.boinaslava.net (consulté le 5 octobre 2014) (Bulgarie)
  10. Project 1799 Degaussing ships
  11. « Кораб за размагнитване проект 1799 », sur vimpel.boinaslava.net (consulté le 5 octobre 2014) (Bulgarie)
  12. a et b « Многоцелеви моторни катери проект 160 », sur vimpel.boinaslava.net (consulté le 5 octobre 2014) (Bulgarie)
  13. a et b « Водолазни катери проект 245 », sur vimpel.boinaslava.net (consulté le 5 octobre 2014) (Bulgarie)
  14. a et b « Хидрографски катери проект 612 », sur vimpel.boinaslava.net (consulté le 5 octobre 2014) (Bulgarie)
  15. a et b « Танкери-бункеровчици проект 650 », sur vimpel.boinaslava.net (consulté le 5 octobre 2014) (Bulgarie)
  16. « Спасителен кораб "Протео" », sur vimpel.boinaslava.net (consulté le 5 octobre 2014) (Bulgarie)
  17. « Спасителен кораб "Протео" », sur Pan.bg,‎ (consulté le 5 octobre 2014) (Bulgarie)
  18. a et b « История на създаването », sur vimpel.boinaslava.net (consulté le 5 octobre 2014) (Bulgarie)
  19. « Противопожарен кораб проект 250 », sur vimpel.boinaslava.net (consulté le 5 octobre 2014) (Bulgarie)
  20. « Учебен кораб 421 », sur vimpel.boinaslava.net (consulté le 5 octobre 2014) (Bulgarie)
  21. International Institute for Strategic Studies; Hackett, James (ed.). The Military Balance 2019. London: Routledge. (ISBN 1857439880).

Sur les autres projets Wikimedia :