1933 en aéronautique

Chronologies
1930 1931 1932  1933  1934 1935 1936
Décennies :
1900 1910 1920  1930  1940 1950 1960
Siècles :
XVIIIe XIXe  XXe  XXIe XXIIe
Millénaires :
-Ier Ier  IIe  IIIe
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Calendriers

Cet article présente les faits marquants de l'année 1933 en aéronautique.

Évènements modifier

Janvier modifier

Février modifier

Mars modifier

  • 15 mars : « Mission de l'Everest ». Un équipage britannique effectue un vol de reconnaissance au-dessus de l'Everest à 10 205 m d'altitude.
  • 28 mars 1933 : 15 morts sont à déplorer à la suite du crash d'un appareil de la compagnie britannique Imperial Airways en Belgique. Un accident qui s'explique par l'explosion d'un des moteurs[1].

Avril modifier

  • 4 avril : le dirigeable américain « Akron » s'abîme dans l'océan Atlantique. Sur les 77 personnes embarquées, seulement quatre sont récupérées par le navire allemand Phoebus. Pendant les opérations de secours, le dirigeable américain « Blimp » s'abîme également en mer. Un hydravion sauve 6 des 7 personnes qui se trouvaient à bord.

Mai modifier

Juin modifier

  • 5 juin : le Français Pierre Cot, ministre de l'air, passe son brevet de pilote.

Juillet modifier

Août modifier

  • 7 août : les aviateurs français Maurice Rossi et Paul Codos battent le record du monde de distance en ligne droite. Ils se posent à Rayak au Liban après avoir parcouru, en 55 heures, 9 104 km sans escale à partir de New York.

Septembre modifier

Novembre modifier

Décembre modifier

  • 28 décembre : le tout premier courrier France-Indochine est réalisé, par le monoplan Dewoitine 332 « Émeraude » d'Air France[2].
  • 28 décembre : l'aviateur André Launay, pilotant un Dewoitine 332 trimoteur de 575 chevaux, baptisé "l"Emeraude", réalise un vol record (record de temps)sur la liaison Paris - Saigon, 48 heures et 30 minutes[3].
  • 31 décembre : premier vol du chasseur soviétique Polikarpov I-16 Ishak.

Notes et références modifier