Ouvrir le menu principal

Jules Helbig

peintre belge
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Helbig.
Jules Helbig
Jules Helbig (1821-1906).jpg
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 84 ans)
LiègeVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Formation

Jules Helbig, né le à Liège, où il meurt le (à 84 ans), est un peintre et historien de l'art belge.

BiographieModifier

Il est le fils de Jean-Baptiste Helbig, banquier et bibliophile, et de Anne-Marie Lauteren, et le frère de Henri Helbig (1813-1890), bibliophile.

Formé par Jean-Baptiste Jules Van Marcke à l'académie des beaux-arts de Liège, puis à l'école de peinture de Düsseldorf, Jules Helbig est l'auteur d'une œuvre de peinture décorative, de restauration et de décoration d'édifices religieux, influencé par le mouvement nazaréen et par les théories de Johann Friedrich Overbeck. L'œuvre s'inscrit dans le courant néogothique, dont Jules Helbig est l'un des principaux défenseurs en Belgique, avec Jean-Baptiste Bethune.

ŒuvresModifier

Peintures murales religieusesModifier

 
Deux retables de l'église Saint-Pholien de Liège, par Jules Helbig

RetablesModifier

PublicationsModifier

 
Histoire de la peinture au pays de Liège (1873)

Élèves de Jules HelbigModifier

Notes et référencesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Anna BERGMANS, 'Der Maler Jules Helbig (1821-1906) ein grenzgänger zwischen Rhein und Maas', in Wolfgang Cortjaens, Jan De Maeyer & Tom Verschaffel (eds), Historism and Cultural Identity in the Rhine-Meuse Region. Tensions between Nationalism and Regionalism in the Nineteenth Century (KADOC-Artes, 10), Leuven University Press, 2008, p. 381-393.
  • Vers la modernité, le XIXe siècle au Pays de Liège, catalogue d'exposition (Liège, 5 octobre 2001-20 janvier 2002), Liège, 2001.