Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chifflet.

Jules Chifflet, est un des fils de Jean-Jacques Chifflet. Né à Besançon le 15 avril 1615, jurisconsulte et historien[1] , chancelier de la Ordre de la Toison d'or en 1648, abbé de Balerne à la suite de son oncle Philippe Chifflet en 1657, conseiller clerc au Parlement de Franche Comté en 1658, actif défenseur de Dole en 1668, décédé en cette même ville le 8 juillet 1676.

Sommaire

ŒuvresModifier

Liberi Dargundiæ comitatus nova Descriptio, 1659

Breviarium ordinis velleris aurei, Anvers, 1652

BibliographieModifier

  • Jules Chiflet, Mémoires et documents inédits pour servir à l’histoire de la Franche-Comté. (t. 5 et 6), s.l., s. d.
  • Joseph Gedolphe Van Ruyckel, (abbé de Sainte-Gertrude de Louvain), Patriarchae familiarum religiosarum et suppares eorum [...] Collectore Josepho Geldolpho a Ryckel. Bruxellae, G. Schouartii 1641 [8° 778 p., index, parmi les pièces liminaires, vers de Jules Chiflet, In amplissimum et reverendum [...] D. Josephum Gheldolphum a Ryckel; et de Benoît Van Munster Sanders, Ad autorem, super illud ps. 8: Videbo coelos opera digitorum tuorum, lunam et stellas quae tu fundasti]

NotesModifier

  1. [musicologie.org]

SourcesModifier

Liens externesModifier