Joseph Pérez

historien français

Joseph Pérez, né le à Laroque-d'Olmes et mort le [1] à Bordeaux[2],[3], est un universitaire français, spécialiste de l'histoire de l'Espagne et de l'Ibéro-Amérique.

Il reçoit en 2014 le prix Prince des Asturies de sciences sociales[4].

BiographieModifier

Ancien élève de l'École normale supérieure de Saint-Cloud, agrégé[5], docteur d'État, ancien chargé de cours à l'ENS de Saint-Cloud, successivement assistant, maître-assistant d'espagnol à l'Université de Pau et des Pays de l'Adour, puis chargé d'enseignement, maître de conférences et professeur d'université de civilisation espagnole à l'université de Bordeaux III, Joseph Pérez a dirigé la Casa de Velázquez de 1989 à 1996 et est devenu professeur émérite de civilisation de l'Espagne et de l'Ibéro-Amérique à l’Université de Bordeaux III Michel de Montaigne dont il a été le président de 1978 à 1983[6]. Fondateur et premier directeur de la « Maison des pays ibériques », il est l'auteur de nombreux ouvrages sur l'histoire et la culture espagnoles.

IdéesModifier

Joseph Pérez conteste la notion de décadence qui colle à l'Espagne des XVIIe siècle et XVIIIe siècle. Pour lui, cette légende noire est une image faussée due aux regards portés par les pays protestants du nord de l'Europe[7].

PublicationsModifier

 
Joseph Pérez le , Casa de Colón à Las Palmas, dans la Grande Canarie - à l'occasion d'un colloque d'histoire canario-américaine.
  • La révolution des « Comunidades » de Castilla (1520-1521), Féret & Fils, Bordeaux, 1970
  • L'Espagne des Rois Catholiques, Paris, Bordas, 1971
  • L'Espagne du XVIe siècle, Paris, Armand Colin, 1973
  • Isabelle et Ferdinand, Rois Catholiques d'Espagne, Paris, Fayard, 1988
- Prix Monseigneur-Marcel 1989 de l’Académie française
  • Charles Quint : empereur des deux mondes, coll. « Découvertes Gallimard / Histoire » (no 197), París, Gallimard, 1994
  • Histoire de l'Espagne, Paris, Fayard, 1997
  • L'Espagne de Philippe II, Paris, Le grand livre du mois, 1999
  • De l'humanisme aux Lumières : études sur l'Espagne et l'Amérique, Madrid, Casa de Velázquez, 2000
  • L'Inquisition espagnole, Fayard, 2002
  • Isabelle la Catholique: un modèle de chrétienté ?, Paris, Payot & Rivages, 2004
  • Thérèse d'Avila et l'Espagne, Paris, Fayard, 2008
- Prix de la Biographie 2008 de l’Académie française
  • La légende noire de l'Espagne, Paris, Fayard, 2009
  • (es) Breve Historia de la Inquisición en España, Barcelone : Crítica.(2012) [2009], (ISBN 978-84-08-00695-4).
  • Andalousie - Vérités et légendes, Tallandier, 2018

Notes et référencesModifier

  1. (es) « Muere a los 89 años el hispanista francés Joseph Pérez », sur www.efe.com (consulté le 9 octobre 2020)
  2. (es) « Muere el historiador Joseph Pérez, gran estudioso francés de la España moderna y la leyenda negra », sur elpais.com, 9 octobre 2020
  3. Philippe-Jean Catinchi, « La mort de l’historien Joseph Pérez », Le Monde, no 23569,‎ , p. 27 (lire en ligne)
  4. (es) Tereixa Constenla, « El hispanista francés Joseph Pérez, Premio Príncipe de Ciencias Sociales 2014 », El País,‎ (lire en ligne, consulté le 29 juin 2014).
  5. Joseph Pérez a éré reçu cacique à l'agrégation d'espagnol en 1956.
  6. « Contact : le journal de l'Université - N°77 », sur 1886.u-bordeaux-montaigne.fr, (consulté le 9 octobre 2020), p. 6-7
  7. La Nouvelle Revue d'histoire de mars-avril 2015, p. 9.

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexeModifier

Liens externesModifier

Colloque Manuel AzañaModifier