Ouvrir le menu principal

Josep Maria de Sagarra

écrivain espagnol
Josep Maria de Sagarra
Description de l'image Josep Maria de Sagarra.JPG.
Naissance 5 mars 1894, 4 mars 1894
Barcelone
Décès
Barcelone
Activité principale
poète, écrivain, traducteur, critique d'art, dramaturge
Auteur
Langue d’écriture catalan, espagnol, français
Genres
roman

Compléments

Section de philologie de l'Institut d'études catalanes

Josep Maria de Sagarra i de Castellarnau, né le à Barcelone (Catalogne) et mort dans la même ville le , était un écrivain catalan du XXe siècle dont l'œuvre participa, avec celles de Salvador Espriu et de Josep Pla à la Renaixença, renaissance de la littérature catalane.

BiographieModifier

L’arrière-grand-père de José Maria, Ferran de Sagarra i de Llinàs, épouse Josepa de l'Espagnol i de Sentmenat issue de la noblesse française[1],[2],[3].

En 1932, alors qu'il a 38 ans, Josep Maria de Sagarra écrit son maître ouvrage, Vies privées, huit cents feuillets au stylographe écrits au cours des deux mois de l'été à Barcelone, « ville qui à l'époque n'avait pas encore trouvé son grand roman et, à vrai dire, n'avait même pas imaginé le trouver ».

De l'avis de Juan Marsé, qui préface l'ouvrage paru en français chez Christian Bourgois éditeur : « Vies privées est une référence obligée quand on parle de roman catalan. Point à la ligne. Et s'il en est ainsi, selon une opinion assez répandue, ce n'est pas simplement à cause de ses mérites strictement littéraires. [...] on trouve dans Vies privées , assurément, l'élégante provocation sociale que supposa la publication de ce roman, la cible sûre placée en plein dans le cœur le plus rassis de la ville et un défi au futur[4]. »

ŒuvresModifier

  • Vies privées (Vida privada), trad. Nicole Pujol, Paris, Christian Bourgois Éditeur, 2015, 520 p. (ISBN 978-2-267-02890-4)
  • La Balada de Luard,
  • El Mariner
  • Cançons de rem i de Vela

NotesModifier

Voir aussiModifier