José Palomino

compositeur espagnol, maître de chapelle

José Palomino y Quintana (Madrid, - Las Palmas de Grande Canarie, ) est un compositeur de musique classique et maître de chapelle espagnol.

José Palomino
Fonction
Maître de chapelle
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités

BiographieModifier

José Palomino, né à Madrid en 1755, est le fils d'Antonia de la Quintana et de Francisco Mariano Palomino, un violoniste de Saragosse qui a travaillé dans les théâtres de Madrid à partir des années 40[1]. Ses deux frères, Antoni et Pere, sont également des violonistes de renom[1]. Il est un disciple de Antonio Rodríguez de Hita[1], et à un très jeune âge, il a toujours concouru pour une place à la chapelle royale de sa ville natale, finissant par la remporter en 1770, à 17 ans seulement[1]. Pour des questions familiales, il doit déménager au Portugal, où le régent le prend à son service à Lisbonne, le remplissant de bienfaits[1].

À cette époque, il a déjà écrit de nombreux ouvrages, en particulier quatre Psaumes de vêpres et une messe solennelle en sol[1]. L'invasion française trouble la paix de ce compositeur ; la famille royale doit se réfugier au Brésil, et lui, déjà malade, accepte le poste de maître de chapelle que lui propose le chapitre de Las Palmas de Grande Canarie[1]. Là, il apporte des améliorations notables à la chapelle et aux archives, et compose un grand nombre d'œuvres religieuses, notamment certains Responsorios de Navidad (répons de Noël), qui sont chantés pendant de nombreuses années[1], le psaume Dixit Dominus, et d'autres.

RéférencesModifier

  1. a b c d e f g et h (es) « José Palomino (1755-1810) » (consulté le 1er mai 2020)

BibliographieModifier

Liens externesModifier