Ouvrir le menu principal

José Fagnano Vero

Prêtre salésien italien qui a consacré sa vie à la mission évangélisatrice de Juan Bosco, principalement en Patagonie.
José Fagnano
José Fagnano.JPG
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 72 ans)
SantiagoVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Italien ( - )Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
Religion
Ordre religieux

José Fagnano Vero (en italien : Giuseppe Fagnano) né le 9 mars 1844 à Rocchetta Tanaro, province d'Asti, dans le Piémont, en Italie et mort le le 18 septembre 1916 à Santiago, au Chili, était un prêtre salésien qui a consacré sa vie à la mission évangélisatrice de Juan Bosco, principalement en Patagonie.

Il entra au séminaire à l'âge de douze ans. Plus tard, il s'est porté volontaire pour assister la Croix-Rouge parmi les troupes de Giuseppe Garibaldi, mais il a préféré poursuivre ses études religieuses. En 1868, il fut ordonné prêtre. Il a été professeur à l'Université de Turin et préfet des écoles de Lanzo et de Varese.

Œuvre en PatagonieModifier

En 1870, il rencontre Don Bosco et l'assiste dans son travail. Il a 31 ans lorsqu'il arrive en Argentine en 1875 dans le premier groupe missionnaire envoyé par le fondateur de l'ordre, Mgr Juan Cagliero. Le 1er février 1876, il prend le poste de directeur de l'école de cette congrégation à San Nicolás de los Arroyos, première institution salésienne du continent américain. Celle ci allait plus tard devenir un centre d'éducation modèle[1].

En novembre 1879, Don Bosco qu'il postulait pour aller en Patagonie. En 1880, il commence son travail missionnaire en Patagonie et en Terre de Feu. À partir de ce moment, il servit de protecteur des aborigènes. Il a également visité les régions de Pringles, Conesa et General Roca. À Carmen de Patagones, il participe activement à l'animation de la ville. Il y est conseiller municipal et maire. Il fonde la Société italienne d'aide mutuelle et en devient le président. Il fait construire l'église et créé le premier groupe de musique, important des instruments qui n'existaient pas dans la région. Il poursuit en même temps son œuvre de missionnaires[2]. Une rue de la ville portera son nom[3].

 
Monument à Fagnano au musée Virginia Choquintel

Le 21 novembre 1886, il partit avec la première expédition de Ramón Lista de la baie de Saint-Sébastien à la Terre de feu dont ils atteignirent la Baie Thetys le 13 janvier 1887[4]. Une mission salésienne y fut fondée, dont subsistent toujours les rudimentaires bâtiments[5]. Fagnano s'était alors opposé à Ramon Lista à qui il reprochait de soutenir les idéologies de conquête violente et d'occupation énoncées par le général Julio Argentino Roca et Estanislao Zeballos[6]

MortModifier

En 1916, il tomba malade et se rendit à Santiago, où il mourut le 18 septembre à l'âge de 72 ans. Ses restes reposent dans la cathédrale du Sacré-Cœur de Jésus à Punta Arenas (Chili). À Rocchetta Tanaro, une pierre tombale rappelle Fagnano[7].

RéférencesModifier

BibliographieModifier

  • (es) Tómas Búvinic, P. José Fagnano Vero, misionero Salesiano, vida y obra, Santiago de Chile, Editorial Salesiana, 1975 (OCLC 54249467).
  • (es) Luis Barrantes Molina y Raúl A. Entraigas, Monseñor Fagnano y la Primera Banda de Música, 1945.
  • (es) Luis Barrantes Molina, Monseñor José Fagnano. Ensayo bibliográfico (OCLC 367714243).
  • (es) Raúl A. Entraigas, Monseñor Fagnano; el hombre, el misionero, el pioneer, Buenos Aires, Editorial S.E.I., 1945 (OCLC 7475088).
  • (es) Homenaje a Monseñor José Fagnano: con ocasión del IV centenario del descubrimiento del Estrecho de Magallanes (1520-1920), Punta Arenas, Escuela Tip. Salesiana, 1921 (OCLC 21689851).
  • (es) Eugenio Pennati, Monseñor José Fagnano: el capitán bueno, Santiago, Ed. Salesiana, 1983 (OCLC 55303589).

Voir aussiModifier