José Cassandra

homme politique santoméen

José Cassandra
Illustration.
Fonctions
Président du gouvernement régional de Principe

(13 ans, 10 mois et 17 jours)
Président Fradique de Menezes
Manuel Pinto da Costa
Evaristo Carvalho
Premier ministre Tomé Vera Cruz
Rafael Branco
Gabriel Costa
Patrice Trovoada
Jorge Bom Jesus
Prédécesseur João Paulo Cassandra
Successeur Filipe Nascimento
Président de l'Union pour le progrès et le changement de Principe

(13 ans)
Prédécesseur Parti créé
Successeur Filipe Nascimento
Député

(8 ans, 4 mois et 24 jours)
Élection
Réélection 2006
Circonscription District de Pagué
Législature VIIe
VIIIe
Groupe politique MDFM-PCD
Non-inscrit
Coalition MDFM-PL et PCD-GR
Biographie
Nom de naissance José Cardoso dos Ramos Cassandra
Surnom To Zé Cassandra
Date de naissance (57 ans)
Lieu de naissance Principe
Nationalité Santoméenne
Parti politique PCD-GR
MNR
UMPP (depuis 2006)

José Cardoso Cassandra, surnommé Tozé Cassandra, né le à Principe, est un homme politique santoméen, actif dans la région autonome de Principe.

Après avoir fondé l'Union pour le progrès et le changement de Principe en 2006, il est élu président du gouvernement régional la même année. Réélu à plusieurs reprises, il conserve son poste pendant quatorze ans, avant de démissionner en 2020.

BiographieModifier

Il élu député du Parti de convergence démocratique - Groupe de réflexion[1] en 2002, puis dirige la campagne législative du Mouvement nouvelle voie pour les élections de 2006, où il est le seul élu de son parti.

Il fonde en 2006 l'Union pour le progrès et le changement de Principe (UMPP), qui obtient l'ensemble des sièges à l'Assemblée régionale de Principe aux élections régionales de la même année. Il est par conséquent nommé président du gouvernement régional de Principe le . L'UMPP remportant toutes les élections suivantes, il voit son mandat se renouveler en 2010, 2014 et 2018.

José Cassandra est président du comité exécutif de l'União das Cidades Capitais Luso-Afro-Américo-Asiáticas (pt)[2].

Il quitte son mandat de président de l'UMPP en , ne se représentant pas. Son successeur, Filipe Nascimento, est aussi désigné comme futur président du gouvernement régional. Il remplace José Cassandra à partir d'[3].

Notes et référencesModifier