Jorge Amat

réalisateur et photographe français

Jorge Amat est un réalisateur de cinéma et télévision et un photographe français, fils de Federico Melchor, dirigeant communiste espagnol et de la peintre Victoria Amat, républicains espagnols, émigrés en France après le coup d'état de Franco.

Jorge Amat
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Domicile
Paris (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Formation
Activités

BiographieModifier

Il fait ses études d'art plastique et cinéma à l'université de Paris VIII. Il suit les cours de Gilles Deleuze, François Chatelet, Jean Painlevé, Jacques Rivette et Roger Dadoun.

Il débute dans le cinéma comme assistant et conseillé panique de Fernando Arrabal. Il réalise quatre longs métrages de fiction.

Tout en continuant à faire des photos, il réalise plusieurs documentaires politiques sur les brigades internationales en Espagne, l’extrême gauche en Italie, la résistance et la lutte armée en France, la mafia en Sicile... sur tous les gens qui résistent à l'oppression.

ŒuvresModifier

Longs métragesModifier

Moyens métragesModifier

TélévisionModifier

  • 2016 : Les Résistants du train fantôme avec Guy Scarpetta, 52 min FR3
  • 2013 : Léo Bassi l'anti Pape de Lavapies – 52 min doc sur un clown philosophe. Arte
  • 2013 : Génération Ferré - 52 min doc sur Léo Ferré -Arte
  • 2012 : L’instinct de Résistance - 90 min avec Stéphane Hessel, Pierre Daix, Armand Gatti, Serge Silberman.
  • 2010 : La France des camps-1938-1946 - réalisateur, écrit avec Denis Peschanski, 90 min, Compagnie des Phares et Balises.
  • 2008 : Maréchal nous voilà ? La propagande sous Vichy, réalisateur, avec Denis Peschanski (coauteur), 63 minutes, Compagnie des Phares et Balises. 1re diffusion sur France 2 le (résumé sur le site du producteur).
  • 2006 : La traque de l’affiche rouge, avec Denis Peschanski. 72 min. Docu-fiction (Comment la police a fait tomber le groupe Manouchian). Compagnie des Phares et Balises en collaboration avec la Fondation Gabriel Péri et L’Humanité (résumé sur le site du producteur)
  • 2004 : Témoins de la libération de Paris » 52 min
  • 2004 : 20 ans en , 90 min - (sur la Libération de Paris vécue par Madeleine Riffaud)
  • 2003 : La voix de Jean Moulin, (90 min) (sur la résistance et la mort de Jean Moulin)
  • Le trésor de Yamashita, (52 min) (sur le butin de guerre japonais aux Philippines)
  • L'Espoir pour mémoire, (3x55 min) (Chronique des Brigades Internationales en Espagne: 1936-39)
  • Ciao Bella Ciao, (61 min et 80 min) (L'exil des gauchistes italiens en France) avec Toni Negri filmé à la prison de la Rébibia et l’écrivain fugitif Cesare Battisti
  • L'Œil du Consul, 52 min. (La guerre des Boxers et la Chine en 1900)

PhotographieModifier

Jorge Amat expose aussi depuis 20 ans dans diverses galeries à Paris et Madrid.

  • Paris : galerie "La Pierre" rue Mazarine- photos relation homme animaux et leur signe zodiacal (1979)
  • Paris : Galerie Beaubourg (2007 - photos sur toile)
  • Madrid : Galerie Pelayo (1985)
  • Centre culturel Neuilly (2009 et 2011)

PublicationsModifier

Notes et référencesModifier

Lien externeModifier