Jon Hassell

trompettiste américain
Jon Hassell
Description de cette image, également commentée ci-après
Jon Hassell en 2009.
Informations générales
Naissance
Memphis (Tennessee)
Décès (à 84 ans)
Genre musical Jazz, musiques du monde, musique minimaliste
Instruments Trompette
Labels Label Bleu
Site officiel http://www.jonhassell.com

Jon Hassell est un trompettiste américain né le [1] à Memphis dans le Tennessee et mort le [2].

BiographieModifier

Jon Hassell obtient sa maîtrise en musique à l'Eastman School of Music à New York. Il part pour l'Europe travailler à Cologne dans l'académie de musique fondée et dirigée par Karlheinz Stockhausen pendant deux ans, puis retourne aux États-Unis en 1967. Il rencontre à Buffalo Terry Riley, un des pionniers de la musique minimaliste. Jon Hassell a aussi été membre de l'ensemble de La Monte Young. Hassell, Young et Riley ont tous les trois étudié la musique avec Pandit Prân Nath.

Il est reconnu pour sa technique particulière de jeu et de souffle, fruit de ses rencontres avec des musiciens classiques indiens, notamment le chanteur Pandit Prân Nath. Plus tard, il rencontre Brian Eno et commence alors à transformer le son de sa trompette avec des effets électroniques. Jon Hassell est connu pour être le créateur de la « Fourth World Music », une combinaison de musiques « anciennes » et de traitements technologiques futuristiques.

DiscographieModifier

Disques solosModifier

  • 1977 : Vernal equinox
  • 1978 : Earthquake island
  • 1980 : Fourth World, Vol. 1: Possible Musics
  • 1981 : Fourth world, vol. 2: dream theory in Malaya
  • 1982 : Aka/Darbari/Java : magic realism
  • 1986 : Power spot (produit par Brian Eno / Daniel Lanois)
  • 1987 : The Surgeon of the nightsky restores dead things by the power of sound
  • 1988 : Flash of the spirit
  • 1990 : City : works of fiction (All Saints Records)
  • 1994 : Dressing for pleasure
  • 1995 : Sulla Strada
  • 1998 : The Vertical collection
  • 1999 : Fascinoma (Water Lily Acoustics) avec Ry Cooder, Jacky Terrasson...
  • 2005 : Magic realism, vol. 2 : Maarifa street
  • 2009 : Last Night The Moon Came Dropping Its Clothes In The Street
  • 2018 : Listening To Pictures (Pentimento Volume One)
  • 2020 : Seeing Through Sound (Pentimento Volume Two)

ParticipationsModifier

Notes et référencesModifier

  1. Notice d'autorité de Jon Hassell à la Bibliothèque nationale de France
  2. (en-US) David Pescovitz, « Jon Hassell, pioneering electronic musician, RIP », sur Boing Boing, (consulté le )

Liens externesModifier