John Graham (diplomate)

diplomate américain, né en 1774

John Graham
Fonctions
Chief clerk du département d'État des États-Unis
Prédécesseur Jacob Wagner
Successeur Daniel Brent
Secrétaire d'État des États-Unis
(intérim)
Président James Monroe
Prédécesseur James Monroe
Successeur Richard Rush (intérim)
John Quincy Adams
Ambassadeur des États-Unis au Portugal
Prédécesseur Thomas Sumterv
Successeur Henry Dearborn
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Dumfries, Virginie (États-Unis)
Date de décès
Lieu de décès Dumfries, Virginie (États-Unis)
Nationalité Américaine
Fratrie George Graham

John Graham, né en 1774 à Dumfries (Virginie)[1] et mort le à Washington, était un homme politique américain.

Il étudie à l'université Columbia avant de s'installer dans le Kentucky. Il sert à la Kentucky legislature pour son premier poste politique[1].

Nommé par Thomas Jefferson secrétaire de légation à Madrid, il sert en Espagne de 1801 à 1803 avant de retourner aux États-Unis en 1804 car nommé secrétaire du territoire d'Orléans[1]. À la fin de l'année 1806, il se rend dans l'Ohio afin de récolter des renseignements sur une probable conspiration de Aaron Burr[1]. Il quitte son post de secrétaire en 1807[1].

Graham est chief clerk du département d'État de 1807 à 1817[2] et comme Secrétaire d'État par intérim du 4 au , au début du mandat du président James Monroe[2]. Avec Caesar A. Rodney et Theodorick Bland, il est nommé membre d'une commission diplomatique en Amérique du Sud[1]. Le but de cette commission est d'étudier les provinces espagnoles du sud de l'Amérique[1],[3]. La frégate USS Congress assure leur transport[4]. Il est nommé ambassadeur des États-Unis au Portugal, à Rio de Janeiro, le [2]. Il quitte son poste en , ne parvenant pas à s’accommoder au climat du pays[1],[2].

Il rentre aux États-Unis le [1] et décède peu après, le , à Washington.

Notes et référencesModifier

  1. a b c d e f g h et i (en) Thomas Jefferson to John Graham, 25 April 1809, lettre du président Jefferson à Graham présentant en notes une courte biographie de John Graham, sur le site « Founders Online » du National Archives (consulté le 2 août 2014).
  2. a b c et d (en) John Graham (1774-1820), page du politicien sur le site du U.S. Department of State - Office of the Historian (consulté le 2 août 2014).
  3. Rasmussen 2006, p. 53-62.
  4. Brackenridge 1820, p. 78.

BibliographieModifier