Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir JBS et Birch.

La John Birch Society (JBS) est une association conservatrice américaine, fondée à Indianapolis en 1958. Son nom fait référence à John Birch (en), militaire et missionnaire protestant, tué par des communistes chinois en 1945, considéré ainsi comme la première victime de la guerre froide.

Sommaire

PrésentationModifier

Elle a été fondée en 1958, par une douzaine de personnes, dont Robert W. Welch, Jr., ancien industriel. Avant tout anticommuniste, la JBS, qui défend les valeurs judéo-chrétiennes, compte des personnalités des courants paléoconservateur et paléolibertarien, s'oppose à l'interventionnisme, à l'immigration illégale, ainsi qu'au collectivisme. Elle a accueilli dans les années 1960 quelques personnalités de l'« ultra-droite » américaine, ce qui a entrainé quelques critiques, mais n'a toutefois jamais été une association extrémiste[réf. nécessaire].

En mars 1961, l'organisation compte entre 60 000 et 100 000 membres[réf. nécessaire]. Son influence a décliné à partir des années 1990. Elle dispose d'une revue, nommée à l'origine One Man's Opinion, puis American Opinion, qui s'appelle désormais The New American (et qui paraît toutes les deux semaines).

Parmi ses campagnes, on compte celle de 1959, dans laquelle elle réclamait le retrait des États-Unis de l'Organisation des Nations unies, accusant cette dernière de vouloir instaurer un gouvernement mondial, son opposition au Mouvement des droits civiques en 1964, soulignant le nombre de communistes américains qui en étaient membres, son soutien à la candidature républicaine de Barry Goldwater pour l'élection présidentielle de 1964.

La John Birch Society a édité plusieurs publications, notamment The Gravediggers, de Phyllis Schlafly et de l'amiral Chester Ward, ou None Dare Call It Treason de John A. Stormer, vendu à 7 millions d'exemplaires, dont le sujet étudié est l'établissement par Richard Nixon de relations diplomatiques entre la Chine communiste et les États-Unis dans les années 1970, la première guerre du Golfe, l'action en faveur de l'Impeachment contre Bill Clinton, ou encore l'opposition aux actes de torture menés dans le cadre de la guerre contre le terrorisme menée par George W. Bush.

Dans la culture populaireModifier

Liste des présidentsModifier

  • Robert W. Welch, Jr. (1958–1983)
  • Larry McDonald (1983)
  • Charles R. Armour (1983-1991)
  • John F. McManus (1991–2004)
  • G. Vance Smith (2004–2005)
  • John F. McManus (depuis 2005)

Membres et contributeurs connusModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier