Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Jeux olympiques d'été de 2028

compétition sportive
Jeux olympiques d'été de 2028
Logo
Localisation
Pays hôte Drapeau des États-Unis États-Unis
Ville hôte Los Angeles
Coordonnées 33° 59′ 04″ N, 117° 48′ 43″ O
Date Du 21 juillet au 6 août 2028
Ouverture officielle par -
-
Participants
Athlètes -
(- masc. et - fém.)
Compétition
Nombre de sports -
Nombre de disciplines -
Épreuves -
Symboles
Serment olympique -
-
Flamme olympique -
-
Mascotte -
Géolocalisation

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

(Voir situation sur carte : États-Unis)
City locator 4.svg
Los Angeles
Chronologie

Les Jeux olympiques d'été de 2028, officiellement appelés les Jeux de la XXXIVe olympiade de l'ère moderne, seront célébrés en 2028 à Los Angeles, aux États-Unis. La ville de Californie est seule candidate à l'organisation des Jeux, qui lui sont officiellement attribués le lors de la 131e session du Comité international olympique, à Lima (Pérou)[1].

Le CIO décide en effet le en session extraordinaire à Lausanne (Suisse)[2], pour Paris et Los Angeles, candidates à l'organisation des Jeux olympiques d'été de 2024 de procéder à une « double attribution » pour les deux prochaines éditions des Jeux d'été, afin de ne perdre aucune de ces deux candidatures qualifiées de remarquables[2],[3],[4]. Le , le CIO annonce qu'il est parvenu à un accord avec Los Angeles pour qu'elle organise cette édition[5], Paris souhaitant organiser les Jeux de 2024, avant d'être désignée pour cette édition estivale en même temps que Los Angeles pour la suivante[6]. Après Londres et Paris, Los Angeles devient la troisième ville à célébrer les Jeux olympiques d'été pour la troisième fois (1932, 1984 et 2028).

Sommaire

« Accord tripartite »Modifier

Le à Lausanne, le CIO qui qualifie sa décision d'« historique »[7], entend mener une phase de négociation avec les deux villes afin de déboucher avant sa 131e session sur un « accord tripartite »[7], qui verrait Paris ou Los Angeles accepter à l'avance de se reporter sur les Jeux olympiques de 2028[4]. Le 31 juillet, le CIO annonce que « Los Angeles se déclare candidate à l’organisation des Jeux Olympiques d'été de 2028 »[5], détaillant l'accord financier conclu avec la ville californienne. Paris pour 2024 et Los Angeles pour 2028 sont officiellement élues le 13 septembre 2017 à Lima au Pérou, où les membres du CIO les désignent organisatrices des deux prochaines éditions olympiques estivales à main levée et à l'unanimité[1].

Sélection de la ville hôte et double attribution des JeuxModifier

Compte tenu des défections successives de Rome, Hambourg et Budapest, et dès le , Thomas Bach, le président du Comité international olympique, avait réfléchi à une double-attribution en expliquant « nous produisons trop de [dossiers] perdants »[8]. Le , il confirme et émet l'hypothèse d'une attribution simultanée des JO 2024 et 2028, afin de conserver les « deux excellentes candidatures » de Paris et Los Angeles, les deux dernières villes encore en course pour l'édition 2024. Cette solution assurant donc aux deux villes d'obtenir l'organisation des Jeux olympiques, en 2024 pour l'une, en 2028 pour l'autre[9]. Le , le maire de Los Angeles Eric Garcetti se dit favorable à cette proposition, ajoutant : « Je sais que je n'ai pas une position orthodoxe sur la question et je sais que Paris a pu dire par le passé que c'était 2024 ou rien », n'écartant pas ainsi l'idée de voir sa ville organiser les JO 2028, afin de laisser à Paris le soin d'organiser ceux de 2024[10].

Le , le bureau exécutif du Comité international olympique adopte à l'unanimité la recommandation du président Thomas Bach en faveur d'un double vote à Lima le 13 septembre, pour désigner les villes-hôtes des Jeux olympiques 2024 et 2028, soit Paris et Los Angeles dans un ordre qui reste à définir. Le , lors d'une session extraordinaire à Lausanne où les deux villes présentent leurs projets, la centaine de membres du CIO approuvent cette décision, sans surprises[11]. Le 31 juillet, le CIO annonce qu'il est parvenu à un accord avec la ville californienne pour qu'elle organise l'édition 2028[12], Paris restant seul en lice pour l'organisation des Jeux olympiques de 2024[13]. Le 13 septembre 2017, les membres du CIO votent à l'unanimité et à main levée en faveur de l'attribution des Jeux d'été 2024 à Paris et de ceux de 2028 à Los Angeles[14].

Ville candidateModifier

Ville Pays 1er tour
Los Angeles   États-Unis
Unanimité

Organisation institutionnelleModifier

Patrick Baumann a été nommé par le président du CIO Thomas Bach à la tête de la Commission de coordination des Jeux de Los Angeles[16].

SitesModifier

Les cérémonies d'ouverture et de clôture vont pour la première fois êtres organisées dans deux stades différents. Celle d'ouverture doit démarrer au Memorial Coliseum et se finir au Los Angeles Stadium at Hollywood Park qui en 2017 est en construction, l'ordre étant inversé pour la cérémonie de clôture[17].

Université de Californie à Los Angeles accuellera le village olympique.

Downtown Los Angeles Sports ParkModifier

 
Los Angeles Memorial Coliseum
Site Utilisation Capacité Statut
Los Angeles Memorial Coliseum Athlétisme 93,000 Existant
Cérémonies d'ouverture et de clôture
Banc of California Stadium Football (tours éliminatoire) 22,000 En construction
Athlétisme (qualifications des lancers : Disque, Javelot, Marteau)
Dedeaux Field (USC) Natation, plongeon, natation synchronisée 20,000 Existant
Galen Center (USC) Badminton 10,300 Existant
Karaté
Los Angeles Convention Center Basketball (éliminatoires femmes) 8,000 Existant
Boxe 8,000
Escrime 7,000
Taekwondo
Tennis de Table 5,000
BMX Freestyle 8,000
Staples Center Basketball (éliminatoires et finales) 18,000 Existant
Microsoft Theater Haltérophilie 7,000 Existant
USC Village Village des médias N/A Existant
Grand Park Marathon 5,000 Existant
Marche
Cyclisme sur route

Valley Sports ParkModifier

 
Sepulveda Basin Park
Site Utilisation Capacité Statut
Sepulveda Basin Park Canoe Slalom 8,000 Construction planifiée
Sports équestres 15,000 Structure temporaire
Tir 3,000 Structure temporaire

South Bay Sports ParkModifier

 
StubHub Center
Site Utilisation Capacité Statut
StubHub Center Rugby 30,000 Existant
Pentathlon moderne 30,000 Existant
Tennis 10,000 (Court central) Existant
Hockey sur gazon 15,000 Existant
VELO Sports Center Cyclisme sur piste 6,000 Existant
Pentathlon moderne (escrime) 6,000 Existant

Long Beach Sports ParkModifier

 
Belmont Veterans Memorial Pier
Site Utilisation Capacité Statut
Front de mer de Long Beach BMX 6,000 Temporaire
Water polo 8,000 Existant
Triathlon 2,000 Existant
Nage en eau libre 2,000 Existant
Long Beach Arena Handball 12,000 Existant
Belmont Veterans Memorial Pier Voile 6,000 Existant

Southern CaliforniaModifier

 
le stade Rose Bowl
 
The Forum
Site Utilisation Capacité Statut
Rose Bowl Football (quarts de finale H, demi-finales et finale D, 3e place H) 92,000 Existant
Lac Perris Canoé-kayak Sprint 12,000 Existant
Aviron 12,000 Existant
Frank G. Bonelli Regional Park VTT 3,000 Temporaire
Dodger Stadium Baseball/Softball 56,000 Existant
Angel Stadium 45,000
Honda Center Volleyball en salle 18,000 Existant
Universal Studios Hollywood Centre des médias (MPC/IBC)[18] - Existant
Zone Los Angeles ouest
Santa Monica et Venice Beach Beach Volleyball 12,000 Temporaire
Skateboard 10,000 Existant
Surf 8,000 Existant
Basketball 3x3 - Existant
Riviera Country Club Golf 30,000 Existant
Pauley Pavilion (UCLA) Village olympique N/A Existant
Lutte 12,500 Existant
Judo 12,500 Existant
Los Angeles Stadium at Hollywood Park Cérémonies d'ouverture et de clôture 72,000 En construction
Football (quart de finale et finale hommes) 72,000
Tir à l'arc 8,000
The Forum (Inglewood) Gymnastique 17,000 Existant

Lien externeModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b Rédaction, « Paris officiellement désignée ville hôte pour 2024 », sur Eurosport, (consulté le 13 septembre 2017).
  2. a et b Comité international olympique, « 130e Session du CIO », sur International Olympic Committee, (consulté le 11 juillet 2017).
  3. Laurent Vergne, « Jeux Olympiques : 2024, la cerise sur le gâteau dont rêve Paris », sur Eurosport, (consulté le 11 juillet 2017).
  4. a et b M. V., à Lausanne, avec AFP, « La double attribution des JO 2024 et 2028 votée par les membres du CIO », sur L'Équipe (consulté le 11 juillet 2017).
  5. a et b CIO, « Los Angeles se déclare candidate à l’organisation des Jeux Olympiques de 2028 – le CIO contribuera à l’effort du comité d’organisation à hauteur d’1,8 milliard de dollars », sur International Olympic Committee, (consulté le 31 juillet 2017).
  6. a et b B.F., « Un accord entre Los Angeles et le CIO laisse les JO 2024 à Paris », sur L'ÉQUIPE, (consulté le 31 juillet 2017).
  7. a et b Comité International Olympique, « Le CIO prend une décision historique en acceptant d'attribuer simultanément l'organisation des Jeux Olympiques de 2024 et 2028 », sur International Olympic Committee, (consulté le 11 juillet 2017)
  8. « A Lima, le CIO pourrait finalement voter deux fois », sur Francs Jeux,
  9. « Le CIO se penche sur la double attribution des JO 2024 et 2028 », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  10. « Le maire de Los Angeles pense aussi à 2028 », Le Figaro,‎ (lire en ligne)
  11. La double attribution des JO 2024 et 2028 votée par les membres du CIO, L’Équipe.fr, 11 juillet 2017
  12. CIO, « Los Angeles se déclare candidate à l’organisation des Jeux Olympiques de 2028 – le CIO contribuera à l’effort du comité d’organisation à hauteur d’1,8 milliard de dollars », sur International Olympic Committee, (consulté le 31 juillet 2017)
  13. B.F., « Un accord entre Los Angeles et le CIO laisse les JO 2024 à Paris », sur L'ÉQUIPE, (consulté le 31 juillet 2017)
  14. Rédaction, « Paris officiellement désignée ville hôte pour 2024 », sur Eurosport, (consulté le 13 septembre 2017)
  15. « JO 2024: Los Angeles candidate, une nouvelle rivale pour Paris »
  16. Pierre-Olivier Beckers-Vieujant et Patrick Baumann à la tête des Commissions de coordination de Paris 2024 et Los Angeles 2028 - 30 octobre 2017 - Communiqué de Presse du Comité international olympique
  17. (en-US) David Wharton, « L.A. organizers propose linked, simultaneous Olympic ceremonies for Coliseum, Inglewood stadium », Los Angeles Times,‎ (lire en ligne)
  18. (en) Ted Johnson, « Universal to Build New Soundstage Complex, Expand Theme Park in 5-Year Plan (EXCLUSIVE) » [archive du ],