Jeanne de Batarnay

Jeanne de Batarnay, née vers 1460, fille d'Imbert de Batarnay, seigneur du Bouchage et Montrésor, comte de Fesenzac, et de Georgette de Montchenu (Dame du Bouchage)[1]. Elle épouse en 1489 Jean de Poitiers, vicomte d'Estoile, seigneur de Saint Vallier en lui apportant une dot de 20 000 écus d'or. Ce sont les parents de Diane de Poitiers, favorite de Henri II de France[2].

PostéritéModifier

  • Guillaume de Sérignan de Poitiers (mort à l'été 1548), comte d'Albon, qui épousera en 1526 Claude de Miolans,
  • Diane de Poitiers ( ou le - ),
  • Anne de Poitiers (morte avant 1546) qui épousera en 1516 Antoine de Clermont en-Trêves,
  • Philibert de Poitiers,
  • Françoise de Poitiers (née vers 1502) qui épousera en 1532 Antoine III de Clermont, gouverneur du Dauphiné, vicomte de Tallart.

MortModifier

Elle meurt en 1505, confiant sa fille, Diane de Poitiers à Anne de France (dite Anne de Beaujeu, fille ainée de Louis XI), qui lui fournira une éducation particulièrement soignée, façonnant son esprit et lui inculquant les grands principes d'honneur et de sagesse.

Son mari, Jean de Poitiers meurt beaucoup plus tard en 1539.

RéférencesModifier

  1. Bernard de Mandrot, Ymbert de Batarnay, seigneur du Bouchage, conseiller des rois Louis XI, Charles VIII, Louis XII et François Ier (1438-1523), Paris, Alphonse Picard, , 403 p., planche hors-texte : Tableau chronologique des Batarnay.
  2. Michel de Castelnau (sieur de la Mauvissière) et Jean Le Laboureur, Les memoires de Messire Michel de Castelnau, , 812 p. (lire en ligne), p. 519.