Jean de Mello

Jean de Mello dit « Jean de Givry », seigneur de Givry, était un religieux du moyen Âge tardif qui fut évêque de Chalon-sur-Saône puis évêque de Clermont au XIVe siècle[1].

Jean de Mello
Biographie
Décès
Évêque de l'Église catholique
Consécration épiscopale
Évêque de Clermont
Évêques de Chalon-sur-Saône
Autres fonctions
Fonction religieuse
Évêques de Chalon-sur-Saône
Évêque de Clermont

Blason

BiographieModifier

Jean de Mello était issu de la famille de Mello, une famille noble de Bourgogne. Il passa de l’évêché de Chalon à celui de Clermont en 1357.

Il assista en personne et se fit représenter par son vicaire Jean Fournier aux assemblées des trois états tenues à Clermont en 1358 et 1359. C’est aussi en 1359 qu’il fut taxé de 467 livres pour permettre la levée d’armes nécessaire à la guerre entre le royaume de France et le royaume d'Angleterre. Cette taxe fut ensuite réduite de moitié à cause des charges qu’il avait à supporter pour le diocèse.

En 1360 il fut commis avec le comte dauphin d’Auvergne Béraud, le comte d’Armagnac et l’évêque du Puy pour traiter avec le parti Anglais.

En 1374 il emprunta 5000 livres pour financer la guerre en Auvergne et pour récupérer le château de Miramont. Une commission expédiée sous son nom la même année montre qu’il était lieutenant de Jean, duc de Berry et d’Auvergne. Cette qualité lui permettait de disposer des finances nécessaires à la guerre dans la province.

Il mourut le et fut enterré dans le chœur de la cathédrale[2].

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

  • [Gonod 1833] Benoît Gonod, Chronologie des évêques de Clermont et des principaux événemens de l'histoire ecclésiastique de l'Auvergne, Clermont-Ferrand, impr. Thibaud-Landriot, , sur books.google.fr (lire en ligne), page 42.

Notes et référencesModifier

  1. racineshistoire page 7.
  2. Chronologie des évêques de Clermont et des principaux événements de l‛histoire ecclésiastique de l‛Auvergne, Thibaud-Landriot, 1833.