Ouvrir le menu principal
Jean V de Ratibor
POL Racibórz Nagrobek Jana i Magdaleny.jpg
Biographie
Décès
Sépulture
Monastère dominicain de Ratibor (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Famille
Père
Mère
Marguerite de Szamotuł (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Madeleine d'Opole (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Autres informations
Religion

Jean V de Ratibor ou (également connu comme Jean III le Jeune de Racibórz [1]; tchèque: Jan V. Ratibořský; né vers 1446; † 14 mai 1493) dut de 1456 jusqu'à sa mort en 1493 sur le duché de Racibórz. Il appartient à la lignée des Přemyslides d'Opava/Racibórz ou en allemand: Troppau/Ratibor.

BiographieModifier

Jean V est le fils du duc Venceslas II de Ratibor et de son épouse Margareta von Szamotuły († 1464), une fille du Castellan polonais Vinzenz von Szamotuły de Międzyrzecz. Il est le fils unique du duc Venceslas à qui il succède en 1456.

Ces domaines comme ceux de ses cousins Jean IV le Vieux de Jägerndorf et Venceslas de Rybnik, se trouvent dans la partie du royaume de Bohême contrôlée par le roi Georges de Bohême. Lorsque le roi de Hongrie Mathias Corvin, prétendant au trône de Bohême, attaque le Silésie en 1469, Jean V doit défendre ses possessions contre le commandant des armées hongroises Franz von Hagen. En 1471 après la mort de Georges de Bohême il soutient la candidature au trône de Vladislav Jagellon, Qu'il accompagne avec d'autres princes de Silésie sur le chemin de Cracovie à Prague lors de son voyage pour son couronnement. Peu après il renonce à combattre Matthias Corvin et accepte de lui rendre l'hommage féodal afin de rester en possession de son duché.

À l'occasion de son mariage avec Madeleine d'Opole en 1478 il conclut avec le frère de son épouse Jean II d'Opole un pacte de succession mutuelle qui est confirmé par son suzerain Mathias Corvin. Après la mort de la veuve anonyme de son cousin Jean IV de Jägerndorf ( 1483) qui n'avait pas d'héritier il devient duc de Zory en allemand:Sohrau, Rybnik et Wodzisław Śląski en (allemand Loslau), qu'il incorpore à son duché de Racibórz .

Union et postéritéModifier

Vers 1478 Jean VI épouse Magdeleine († 1501), une fille du duc Nicolas Ier qui lui donne quatre enfants:

Notes et référencesModifier

  1. La numérotation des ducs de Ratibor/Racibórz varie avec les sources selon que l'on prenne en compte la totalité de la succession des duc d'Opava/Racibórz ou uniquement les ducs qui ont effectivement régné sur chacun des différents duchés

BibliographieModifier

  • (de) Europäische Stammtafeln Vittorio Klostermann, Gmbh, Francfort-sur-le-Main, 2004 (ISBN 3465032926), Die Herzoge von Troppau, Jägerndorf, Leobschütz und Ratibor des Stammes der Przemysliden Volume III Tafel 18.
  • (en) & (de) Peter Truhart, Regents of Nations, K. G Saur Münich, 1984-1988 (ISBN 359810491X), Art. « Ratibor (Racibórz), Teschen (Cieszyn), Auschwitz (Oswiecim) », p.  2.451-2.652.
  • (de) Ludwig Petry u. a.: Geschichte Schlesiens. Band 1, Sigmaringen 1988, (ISBN 3-7995-6341-5), p.  233.
  • (de) Hugo Weczerka (ed.): Handbuch der historischen Stätten: Schlesien, Stuttgart, 1977, (ISBN 3-520-31601-3), table généalogique p. 600- 601.

Lien externeModifier