Ouvrir le menu principal

Jean Romain
Illustration.
Jean Romain en 2019.
Fonctions
Député au Grand Conseil du canton de Genève
En fonction depuis
Législature 57e (2009-2013)
1re (2013-2018)
2e (2018-2023)
Président du Grand Conseil du canton de Genève
Prédécesseur Eric Leyvraz
Successeur Jean-Marie Voumard
Biographie
Date de naissance (66 ans)
Lieu de naissance Sion, canton du Valais, Suisse
Nationalité Drapeau de la Suisse Suisse
Parti politique Parti libéral-radical
Profession Homme politique
Écrivain
Philosophe

Jean Romain, de son nom complet Jean Romain Putallaz, né le à Sion, est un philosophe et homme politique suisse, membre du Parti libéral-radical.

Sommaire

BiographieModifier

Écrivain et professeurModifier

Jean Romain fait des études classiques au Collège de Saint-Maurice. Durant cette période, il est interne à Saint-Maurice et conserve de ces années de formation de vifs souvenirs qui feront l'objet d'un roman : "Les Chevaux de la pluie". Il fréquente ensuite l'Université de Lausanne, puis l'Université de Fribourg et enfin l'Institut de Hautes Etudes Internationales à Genève.

Jusqu'en 2013, il est professeur de philosophie au collège Rousseau, école de maturité à Genève et chroniqueur dans divers journaux. Il a également publié une vingtaine de livres en vingt ans. Il donne de nombreuses critiques et chroniques dans divers journaux : Journal de Genève, Tribune de Genève, La Liberté, Scènes Magazine, La Gruyère, Le Passe-Muraille et Le Nouvelliste.

Jean Romain
Naissance
Nationalité
Principaux intérêts
Œuvres principales
  • La dérive émotionnelle, essai sur une époque en désarroi (1998)
  • Le temps de la déraison, ou l'illusion contemporaine (2000)
Influencé par
Distinction

Homme politiqueModifier

Il est élu député au Grand Conseil du canton de Genève en 2009 et réélu en 2013.

En 2016, il a notamment interpellé le Grand Conseil du canton de Genève car des parents ont relancé l'affaire du conflit entre la mosquée de Genève et le collège et école de commerce André-Chavanne au sujet des heures de sport en extérieur des élèves[1]. Il demande au Grand Conseil : « pourquoi les cours d'endurance de l'école André-Chavanne pour les jeunes filles ne sont-ils pas dispensés à l'extérieur au même titre que ceux réservés aux garçons ? »[2].

Au printemps 2017, il est élu à la première vice-présidence du Grand Conseil. Le , il est élu pour un troisième mandat au Grand Conseil sur la liste PLR. Le 15 mai suivant, il est élu président de l'assemblée cantonale.

ŒuvresModifier

Romans
  • Marie la nuit, roman, Éditions de l'Aire, Lausanne, 1987
  • Présence de Jacques Mercanton, essai, l'Aire, Lausanne, 1989
  • Euryclès d'Athènes, roman, l'Aire, Lausanne, 1989
  • Les Chevaux de la pluie, roman, l'Aire, Lausanne 1991
  • Le Sixième Jour, roman, Éditions L'Âge d'Homme, Lausanne, 1993
  • Les Vaisseaux d'Ulysse, roman, l'Âge d'Homme, Lausanne, 1994
  • Une journée chez Épicure, roman, Éditions Brepols, Paris, 1996
  • Croquemitaine, roman, L'Age d'Homme, Lausanne 1999
  • Les Chevaux de la pluie, roman, Réédition en Poche-Suisse, No 191, 2001
  • Le Bibliothécaire, roman, L'Age d'Homme, Lausanne, 2003 ; rééd. Poche-Suisse 2005
  • Pour l'amour des dieux, roman, Éditions Favre, Lausanne, 2005
  • L'Anneau de Nabatène, roman, L'Age d'Homme, Lausanne, 2007
  • Rejoindre l'horizon, L'Age d'Homme, Lausanne, 2008
Nouvelles
  • Le Pont, nouvelle illustrée par R. Æschlimann, l'Aire, Lausanne, 1988
  • Anatole / Partance / Le Rocher / Délivrance / Dans la main du Rhône / Mardjaneh, six nouvelles mises en ondes par la Radio Suisse Romande, 1997
  • Sept souvenirs, in Les croissants sont meilleurs le dimanche, textes réunis par Gil Caraman, l'Aire, Lausanne, 1990
Essais
  • Jacques Mercanton, un univers romanesque, essai, Éditions Universitaires, Fribourg, 1991
  • La Dérive émotionnelle, essai sur une époque en désarroi, l'Age d'Homme, Lausanne, 1998 Réédition en Poche-Suisse, No 177, 1998
  • Le Temps du vin, in Célébration du vin, essai, l'Aire, Vevey, 1999
  • Le Temps de la déraison ou l'Illusion contemporaine, essai, l'Age d'Homme, Lausanne, 2000
  • Lettre ouverte à ceux qui croient encore en l'école, L'Age d'Homme, Lausanne, 2001
  • C'est parce que je suis d'ici que je suis d'ailleurs, in Dans le palais des glaces de la littérature romande, essai, Ed. Rodopi, Amsterdam ? New York, 2002
  • Pour qui sonne le même, précédé de Accrocs, essais, éditions Xenia, Vevey, 2006
  • Ploukitudes, essai, avec Stéphane Berney, Slatkine, Genève, 2017
  • Est-ce ainsi que les hommes vivent ? in Je ne laisserai jamais dire que ce n'est pas la plus belle chanson du monde t.2, Ed. Cousu Mouche, 2018
Entretiens
  • Pascal Couchepin. Je crois à l'action politique. Entretiens, 2002. Parution en allemand Ich glaube an die Politik à la NZZ Verlag, Zurich, 2002 et en italien La politica torni protagonista, chez Giampiero Casagrande, Lugano-Milano, 2003

DistinctionsModifier

  • 1989 : Prix de la Fondation Henri Gaspoz
  • 1990 : Prix Hermann Ganz de la Société suisse des écrivains
  • 1990 : Prix littéraire de la Société genevoise des écrivains
  • 1992 : Prix Rambert
  • 1998 : Prix Genève-Montréal

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Tribune de Genève, André-Chavanne: le cours de gym suscite le débat, par A.T., 11 février 2016
  2. Le Matin, « Genève interpellé sur la gym des étudiantes », par Benjamin Pillard, 10 février 2016