Ouvrir le menu principal

Jean Renaudie
Présentation
Naissance
La Meyze, Haute-Vienne
Décès (à 56 ans)
Ivry-sur-Seine, Val-de-Marne
Nationalité Drapeau de la France France
Activités Architecte, urbaniste
Formation École nationale supérieure des beaux-arts, atelier Perret
Œuvre
Distinctions Grand prix national d'architecture (1978)
Entourage familial
Famille Renée Gailhoustet

Jean Renaudie est un architecte et urbaniste français né le à La Meyze (Haute-Vienne), mort le à Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne).

Sommaire

BiographieModifier

Entré à l'École nationale supérieure des beaux-arts en 1945, Jean Renaudie étudie dans l'atelier d'Auguste Perret puis de Marcel Lods. Diplômé architecte DPLG en 1958, il fonde avec Pierre Riboulet, Gérard Thurnauer et Jean-Louis Véret (qu'il a rencontrés en 1956) l'Atelier de Montrouge. Il pratique alors une architecture qualifiée de « brutaliste », à cause de son dépouillement et de la simplicité des effets plastiques. L'Atelier se fait remarquer avec la crèche départementale de Montrouge (Hauts-de-Seine) ou avec le projet du grand stade de Vincennes (concours, juin 1963).

1968 est l'année de la rupture avec les autres membres : au-delà de différences de points de vue sur les évènements de Mai 68, ils sont en désaccord sur le projet d'aménagement de la ville nouvelle du Val-de-Reuil : Renaudie aurait souhaité une installation de la ville sur la falaise dominant le site plat et humide prévu à l'origine. Il crée alors sa propre agence à Ivry-sur-Seine. De 1971 à 1975 et de 1976 à 1980, il participe aux deux phases de rénovation du centre d'Ivry, en collaboration avec Renée Gailhoustet, où une de ses réalisations, le centre commercial Jeanne-Hachette, lui apporte une renommée internationale.

À partir de 1974, il travaille à la rénovation du centre du vieux Givors (Rhône) avec la création de la Cité des Étoiles. Entre 1976 et 1981, il participe à la ZAC de Villetaneuse (Seine-Saint-Denis).

L'essentiel de sa production porte sur le logement social et l'aménagement urbain. Il a été un des premiers opposants aux méthodes de production des grands ensembles et des premières villes nouvelles des années 1950-1960. Il n'a jamais souhaité faire de modèle ou de systématisation de l'architecture, avec pour exemple la variété et la diversité des appartements des ensembles qu'il a construits.

L'une de ses réalisations marquantes se trouve à Givors, au pied des ruines du château. Ces immeubles de logement social, à flanc de colline, ont une architecture très particulière, cherchant au maximum à optimiser les vues et les orientations des logements.

PrixModifier

Principales études et réalisationsModifier

Au sein de l'Atelier de Montrouge (ATM1)Modifier

(Sont signalés ici les projets directement suivis par Renaudie.)

En son nom propreModifier

PublicationModifier

  • La ville est une combinatoire, Ivry-sur-Seine : Moviticity éd., 149 p., 2014

ExpositionsModifier

Plusieurs expositions ont été consacrées à son œuvre (ainsi qu'à celle de Renée Gailhoustet) à Ivry, la dernière à l'occasion du festival d'architecture La tête dans les étoiles[4],[5] en 2016.

Notes et référencesModifier

  1. Voir Naji Lahmini, « La destruction du logement social : l'expérience de Grande-Synthe », Les Annales de la recherche urbaine, no 97, p. 43-50 [lire en ligne]
  2. « La future place du quartier du Courghain, à Grande-Synthe, se dessine petit à petit », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne)
  3. Fiche d'inventaire sur la base patrimoine de Seine-Saint-Denis.
  4. Présentation sur le site du journal municipal Ivry ma ville.
  5. Présentation sur le site de la CAUE94.

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • « Jean Renaudie 1925-1981 », dans Techniques et Architecture, décembre 1981, no 339, p. 108-116
  • Jean Renaudie, la logique de la complexité, édité par Patrice Goulet et Nina Schuch, éd. Institut français d'urbanisme / Edizioni Carte Segrete, Paris, 1992, 315 p.
  • Pascal Buffard, Jean Renaudie, éd. SODEDAT-IFA-Carte Segrete, 1992, 159 p.
  • François Chaslin, « Jean Renaudie », Dictionnaire des architectes, éd. Encyclopaedia Universalis - Albin Michel, 1999, p. 572-575
  • Cyrille Poy, « Urbanisme : Ivry-sur-Seine présente le travail de l’architecte Jean Renaudie. L’occasion de s’interroger sur l’avenir du quartier Jeanne-Hachette », paru dans L'Humanité, [lire en ligne]
  • Sylvie Steinebach, « Renaudie a donné des lettres de noblesse au logement social » paru dans L'Humanité, [lire en ligne]
  • Bénédicte Chaljub, « La colline habitée », AMC, no 190, septembre 2009, p. 114-120

Articles connexesModifier

Liens externesModifier