Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lhote.

Jean Lhote, né le à Lunéville et mort le à Metz, est un historien français.

BiographieModifier

Jean Lhote naît le d'un père officier et d'une mère institutrice. Il est l'aîné de huit enfants. Au moment de la deuxième guerre mondiale, avec sa famille, il quitte la Lorraine pour l'Algérie. Adolescent encore, il est mobilisé et participe au débarquement en Provence.

À la fin de la guerre, il retourne à Lunéville, passe son bac, puis fréquente le département de géographie de l'université de Nancy. Il y rencontrera le professeur André Guilcher. Sa licence obtenue, comme il est également passionné d'histoire, il mène à bien un diplôme d'études supérieures, toujours à Nancy, sous la direction de Jean Bourdon qui lui donne le goût de l'aride recherche.

Il devient professeur d'histoire et de géographie. C'est ainsi qu'il est amené à parcourir la Lorraine. Il enseigne à Mulhouse, Thionville, Metz, et connaît tous les niveaux, passant du lycée au collège, sans oublier l'université. En parallèle, Jean Lhote se livre ardemment, pendant 20 ans, à "sa recherche", qui a pour cadre, dans le temps, la Révolution et l'Empire, et dans l'espace, Metz, la ville dont/où il est tombé amoureux et qu'il n'a jamais quitté depuis son mariage en 1951. Il y soutiendra une thèse d'État, en démographie historique dirigée par Alfred Wahl. Son jury était présidé par Jacques Dupâquier. Dans ce travail intitulé "Le mouvement naturel de la population à Metz sous la Révolution et l'Empire", on retrouve l'empreinte de ceux auxquels il doit sa rigueur scientifique, Marcel Reinhard et André Armengaud.

Dans les dernières années de sa vie, il s'est adonné à la poésie et à l'écriture de nouvelles. Il donne le goût de l'effort intellectuel à ses trois enfants. Son épouse a elle-même accompli une longue carrière de professeur et de chercheur en littérature comparée. Il est mort le 29 décembre 2009 à Metz, laissant, en historien curieux de tout, d'abondantes archives.

BibliographieModifier

Articles et production scientifiques
Nouvelle historique
  • « Jean Lhote, Louise Louise de Poutet. Un amour à Metz sous la Révolution, Sarreguemines, Éditions Pierron, 1993, 85 p. »
Production poétique et de fiction
  • Jean Lhote, Odyssée Lorraine, Sarreguemines, Pierron, 1998. - 120 p. ; 19 cm.