Jean Le Marchant

chanoine français
Jean Le Marchant
Biographie
Activités
Période d'activité
Depuis Voir et modifier les données sur Wikidata

Jean Le Marchant est un chanoine français, actif dans la seconde moitié du XIIIe siècle, auteur d'un poème en français, Miracles de Notre-Dame de Chartres.

Éléments biographiques et œuvreModifier

Les seuls éléments biographiques connus concernant Jean Le Marchant proviennent de l'épilogue en vers de son poème, où il se désigne sous le nom de « Mestre Johan Le Marcheant » et indique qu'il a obtenu un bénéfice de chanoine (« la provende de Peronne »), ainsi que d'une charte de 1259 le désignant comme chanoine à la collégiale Saint-Fursy à Péronne grâce à l'évêque de Chartres Mathieu des Champs[1] ; il a composé son ouvrage à la demande de Mathieu des Champs et l'a écrit entre 1252 et 1262[2].

Les Miracles de Notre-Dame de Chartres est un poème écrit en vers octosyllabiques à rimes plates, dans la langue de l'ouest de la France[3] ; un court paragraphe en prose les termine. C'est la compilation de 32 miracles de la Vierge, tous liés à la cathédrale de Chartres ou dus à l'intercession de la Vierge de Chartres ; 27 d'entre eux sont traduits d'un recueil latin anonyme en prose du début du XIIIe siècle : Miracula Beate Marie Virginis in Carnotensi ecclesia facta[4] ; cinq sont empruntés aux Miracles de Nostre Dame de Gautier de Coinci et adaptés au contexte chartrain[5],[6].

Le texte est copié dans un seul manuscrit, conservé à la bibliothèque municipale de Chartres (Ms. 1027) ; mais il n'en subsiste qu'une dizaine de fragments[2] (plus de 2 000 manuscrits de cette bibliothèque ayant été détruits ou endommagés à la suite du bombardement du 6 mai 1944). De ce fait, c'est à partir de l'édition réalisée en 1855 par Pierre Alexandre Gratet-Duplessis, ainsi que de l'article de Carl Dunker en 1887, où il donne une collation du manuscrit, que le texte complet peut être établi[7].

RéférencesModifier

  1. René Merlet, « Le poète chartrain Jehan le Marchant, chanoine de Péronne », dans Bulletin historique et philologique, 1898, p. 40-44.
  2. a et b Pierre Kunstmann, « Sur l'auteur et la date du Livre des miracles de Notre-Dame de Chartres », dans Romance Notes, n° 13, 1971-1972, p. 344-350.
  3. Gilles Roques, « Des régionalismes dans les Miracles de Notre-Dame de Chartres », dans Por s'onor croistre. Mélanges de langue et de littératures médiévales offerts à Pierre Kunstmann, Ottawa, David (collection : Voix savantes, 30), 2008, p. 181-192.
  4. Texte conservé aux f. 55-69 du Ms. Reg. Lat. 339 de la Bibliothèque apostolique vaticane (Laurent Brun, « Miracula Beate Marie Virginis in Carnotensi ecclesia facta », sur ARLIMA, ).
  5. Gérard Gros, « Jean le Marchant et Gautier de Coinci : aspects d'un plagiat », dans Bulletin de la Société archéologique d'Eure-et-Loir, n° 39, 1993, p. 205-224.
  6. Marie-Thérèse Lorcin, « Les miracles de Notre-Dame de Chartres : du latin au français », dans Mélanges de langue et de littérature médiévales offerts à Alice Planche, Paris, Les Belles Lettres (collection : Annales de la Faculté des lettres et sciences humaines de Nice, 48), 1984, tome 2, p. 319-326.
  7. Pierre Kunstmann, « Jean le Marchant, Miracles de Notre-Dame de Chartres. Édition du ms. Chartres 1027 », sur Université d'Ottawa, Laboratoire de français ancien, .

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Anne-Françoise Labie-Leurquin, « Jean Le Marchant », dans : Robert Bossuat, Louis Pichard et Guy Raynaud de Lage (dir.), Dictionnaire des lettres françaises, t. 1 : Moyen Âge, éd. entièrement revue et mise à jour sous la dir. de Geneviève Hasenohr et Michel Zink, Paris, Fayard, 1992, p. 806.
  • (de) Carl Dunker, « Zu Jehan le Marchant », dans Romanische Forschungen, n° 3, 1887, p. 373-402.
  • Pierre Alexandre Gratet-Duplessis, Le livre des miracles de Notre-Dame de Chartres écrit en vers, au XIIIe siècle, par Jehan le Marchant, publié pour la première fois, d'après un manuscrit de la Bibliothèque de Chartres, Chartres, 1855, 319 p. Lire en ligne.
  • Pierre Kunstmann, Jean Le Marchant, Miracles de Notre-Dame de Chartres, Ottawa, Éditions de l'Université d'Ottawa, , 292 p..

Liens externesModifier