Ouvrir le menu principal

Jean Coussirou

haut fonctionnaire français

Jean Coussirou (1930-2006) est un haut fonctionnaire français né le 22 janvier 1930 à Larche, en Corrèze, et mort le [1].

BiographieModifier

Licencié en droit, puis diplômé de l’Ecole des langues orientales et de l'École nationale de la France d'outre-mer, il fut administrateur de la France d'outre-mer au Niger (1953-1957), sous-préfet, secrétaire général, préfet chargé de l'administration de Mayotte (1976-1978)[2], du Gers (1978-1980)[3], de l'Allier (1980-1982), de Meurthe-et-Moselle (1982-1984), directeur de cabinet du ministre de l'intérieur Pierre Joxe (1984-1985)[4], commissaire de la République de la région Languedoc-Roussillon et de l’Hérault (1985-1986), de la région Poitou-Charentes et de la Vienne (1986- 1989), et préfet de la région Midi-Pyrénées et de la Haute-Garonne (1989-1992)[5]. Jean Coussirou fit donc partie des administrateurs coloniaux qui choisirent la carrière préfectorale au moment de la décolonisation[6].

Il fut également directeur de l'ENA de janvier 1992 à janvier 1995[7],[8], où il succéda à René Lenoir. Il eut notamment à mettre en œuvre le transfert du siège de l'ENA de Paris à Strasbourg[9], transfert décidé par Édith Cresson qui s'inscrivait dans le cadre du programme de décentralisation mené par le pouvoir socialiste, et auquel il était par ailleurs défavorable[10]. En 1995, atteint par la limite d'âge, il cède la place à Raymond-François Le Bris[11].

DécorationsModifier

LivresModifier

  • "Préface" in Jean-Louis Deligny, Le fonctionnaire du futur : méthodes et mobilisation, Paris: Eyrolles, 1990, 333p.
  • "La coopération transfrontalière franco-espagnole" in Ministère de l'Intérieur, Les nouvelles relations Etat-collectivité locales, Actes du colloque de Rennes, Paris, La Documentation française, 1990, p.312 et s.
  • Faut-il supprimer l'ENA ? Pour une école au service de l'État et des citoyens, Paris: Editions d'Organisation, 1996, 280p.

Notes et référencesModifier