Jean Bérard (historien)

historien, helléniste et archéologue français
Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles homonymes, voir Jean Bérard et Bérard.
Jean Bérard
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 49 ans)
BeauneVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Père
Fratrie
Armand Bérard (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjointe
Autres informations
Membre de

Jean Bérard (Paris, - Beaune, Côte-d'Or, ) est un historien, helléniste et archéologue français.

BiographieModifier

Fils de Victor Bérard et frère d'Armand Bérard, il étudie à l'École normale supérieure et obtient l'agrégation de lettres. Membre de l'École française de Rome de 1933 à 1936 puis de 1939 à 1940, il visite les sites de Grande-Grèce et d'Afrique du Nord.Sa thèse sur la colonisation grecque de l'Italie et de la Sicile dans l'Antiquité, relance les recherches sur la Grande-Grèce qui confirment progressivement ses vues.

À son retour en France, il est nommé à la Faculté des lettres de Nancy puis suppléant à la Sorbonne. Il travaille alors sur la datation de la Guerre de Troie, mettant en œuvre un cadre chronologique plus satisfaisant.

De 1952 à 1955, il dirige les fouilles sur l'île de Chypre, à Néo-Paphos et à Ktima où il découvre de nombreuses tombes dans la nécropole d'Iskendar du IIe millénaire au IIe siècle av. J.-C. Il meurt dans un accident de la route à Beaune en .

En 1966 est créé à Naples en son honneur un centre de recherche sur l'Italie méridionale qui porte son nom.

Vie personnelleModifier

Il était l'époux de Suzanne Bérard.

TravauxModifier

  • Métaponte. Étude d'archéologie et d'histoire, 1936
  • La Colonisation grecque de l'Italie et de la Sicile dans l'Antiquité, 1941, rééd. 1957
  • Bibliographie topographique des principales cités grecques de l'Italie méridionale et de la Sicile dans l'Antiquité, 1941
  • Faire des hommes, objet, possibilités, méthodes de l'enseignement, 1946
  • Les Hyksos et la légende d'Io, Recherches sur la période pré-mycénienne, 1952
  • L'expansion et la colonisation grecques jusqu'aux guerres médiques, posth., 1960
  • sous le pseudonyme de CMR, Histoire du fascisme Italien (1919-1934), 1938 aux éditions Rieder, livre mis au pilon par les nazis et son auteur activement recherché

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • C. Picard, Jean Bérard (1908-1957), in Revue archéologique no 1, 1958, p. 216-219
  • A. François-Poincet, Association amicale de secours des anciens élèves de l’École normale supérieure, 1958, p. 18-20
  • Ève Gran-Aymerich, Les chercheurs de passé, Éditions du CNRS, 2007, p. 594-595  
  • Jean-Pierre Brun, Michel Gras, (dir.), Avec Jean Bérard, 1908-1957 : la colonisation grecque, l’Italie sous le fascisme, 2010

Liens externesModifier