Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Augier.
Jean Augier
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Abréviation en botanique
AugierVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Distinction

L'abbé Jean Augier, né le à Paris et mort en 1997, est un prêtre sulpicien et botaniste français.

Sommaire

Éléments biographiquesModifier

Il fut professeur de botanique à l'Institut catholique de Paris et à l'Université de Yaoundé. On lui doit notamment un herbier des bryophytes du Cameroun où il effectua plusieurs séjours[1]. Ses principaux travaux portent sur les Rhodophyceae et sur les bryophytes[2].

DistinctionsModifier

En 1967 il reçut le prix de Coincy[3].

Sélection de publicationsModifier

  • Constitution et biologie des rhodophycées d'eau douce, imprimerie L. Jean, Gap, 1934
  • Les unités naturelles du monde végétal : essai sur la classification, comme terme de la connaissance en biologie, Beauchesne, Paris, 1942
  • Introduction à la biologie, impr. de Dumas, Saint-Étienne, 1951
  • Flore des bryophytes : morphologie, anatomie, biologie, écologie, distribution géographique, Lechevalier, Paris, 1966
  • Cours de botanique, Lechevalier, Paris, 1982 (en collaboration avec Marie-Louise Rubat du Mérac)
  • Les monocotylédones, Lechevalier, Paris, 1982 (en collaboration avec Marie-Louise Rubat du Mérac)
  • Clés de détermination pour les hépatiques et anthocérotes au Cameroun forestier, Paris, 1985

Notes et référencesModifier

  1. Denis Lamy, « Le savoir botanique par les herbiers : une permanence du travail de cabinet », Colloque « Voyages en Botanique », 16 et 17 juin 2005, Besançon, p. 9 [1]
  2. Hoffmann, Noailles et Ozendac 2000, p. 179.
  3. J.-L. Hamel, « Rapport pour l'attribution du Prix de Coincy en 1967 », Bulletin de la Société botanique de France, tome 114, fascicule 9, p. 465-466

BibliographieModifier

  • Ghislaine Hoffmann, Marie-Claude Noailles et Denise et Paul Ozendac, « Jean Augier (1909–1997) », Cryptogamie Bryologie, vol. 21, no 2,‎ , p. 179-183 (lire en ligne).

Liens externesModifier