Jean-Philippe Peyraud

scénariste français

Jean-Philippe Peyraud est un auteur de bande dessinée né le à Poitiers.

Jean-Philippe Peyraud
Image dans Infobox.
Jean-Philippe Peyraud en dédicace lors du Salon du livre de Paris en 2012.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (52 ans)
PoitiersVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

BiographieModifier

Après ses études d’arts appliqués à Poitiers, il s'installe à Paris pour travailler dans l’audiovisuel (habillage, bandes annonces et générique pour Arte, France Télévisions ; films institutionnels pour La Poste, La SBF, la Banque de France, le Museum d’histoire naturelle…).

En 1994, il fonde avec Christopher Longé, Philippe Massonnet et Philippe de la Fuente le collectif d’auteurs « La comédie illustrée ». Inspiré par les nouvellistes américains, le cinéma de Claude Sautet et la ligne claire, il croque de son trait sensible et élégant des scènes intimistes aux dialogues justes comme dans La bouche sèche ou Grain de beauté. Dans un registre plus humoristique, ses séries Premières chaleurs chez Casterman et Ces années-là dans le magazine Phosphore décrivent le quotidien de jeunes urbains contemporains. Pour les éditions Delcourt, il scénarise la trilogie Le désespoir du singe dessinée par Alfred.

Il travaille pour la communication via l’agent Comillus. En 2008, il commence une collaboration avec les écrivains Marc Villard chez Casterman pour Quand j'étais star et Philippe Djian aux éditions Futuropolis pour Mise en bouche

PublicationsModifier

  • Mine de Rien, La Comédie illustrée, coll. « Tasse de thé », 3 volumes, 1995-1997.
  • Youri gargarisme's great adventures, La Comédie illustrée, 1995.
  • Soit dit en passant, La Cafetière, coll. « Crescendo », 1997.
  • Vinaigre, Le Cycliste, coll. « Comix », 1997[1].
  • Anatole – Roue Libre, avec Alfred, Ciel Éther, coll. « Strawberry Field », 1997.
  • Hermine (scénario), avec Delphine Rieu et Éric Omond (scénario) et Éric Dérian (dessin), Glénat :
    1. À plein régime, 1998.
    2. On n'arrête pas le progrès, 1999.
  • À boire et à manger (dessin), avec Christopher, La Comédie illustrée, coll. « Tasse de thé », 1998.
  • Il pleut, La Comédie illustrée, coll. « Tasse de thé », 1998.
  • Celles qu'on regrette, Treize étrange, coll. « Poches », 1998.
  • Grain de Beauté, Treize étrange, coll. « Poches » :
    1. Variation #1, 1999.
    2. Variation #2, 2000.
    3. Variation #3, 2002.
  • Conversation de salon, Treize étrange, coll. « Poches », 1999.
  • Premières chaleurs, Casterman, coll. « Ligne de Vie » :
    1. Premières chaleurs du mois de mai, 2001[2].
    2. Premières chaleurs du mois de juin, 2002.
    3. Premières chaleurs du mois de juillet, 2003.
    4. Départ sans préavis, 2004.
    5. Troubles de voisinage, 2005.
  • Un colt qu'on en finisse ! (scénario), avec Alfred (dessin), Treize étrange, coll. « Poches », 2001.
  • Ces années-là, Treize étrange, 2 volumes, 2004-2006.
  • La bouche sèche, Treize étrange, coll. « Comics », 2005.
  • Le désespoir du singe (scénario), avec Alfred (dessin), Delcourt, coll. « Conquistador » :
    1. La Nuit des lucioles, 2006.
    2. Le Désert d'épaves, 2007.
    3. Le Dernier vœu, 2011.
  • Les Aventures de Michel Swing (coureur automobile), avec Brüno, Treize Étrange, 2006.
  • Quand j'étais star, d'après des nouvelles de Marc Villard, Casterman, coll. « Écritures », 2008.
  • Mise en bouche, d'après une nouvelle de Philippe Djian, Futuropolis, 2008.
  • Lui, d'après une pièce de théâtre de Philippe Djian, Futuropolis, 2010.
  • Happy Slapping, d'après Bird de Marc Villard, Casterman, 2010.
  • J'aimerais être un saint mais bronzé (dessin) avec Marc Villard (scénario), Treize étrange, 2012.
  • D'autres larmes, Treize étrange, 2012.
  • Idées reçues & corrigées en collaboration avec Éric "Turalo" Dérian et Yannick Lejeune, Delcourt 2012.
  • La Fleur dans l’atelier de Mondrian (scénario), avec Antonio Lapone (dessin et couleurs), Glénat 2017
  • Seconde partie de carrière[3] (dessin) avec Philippe Périé (scénario), Futuropolis 2019.

RéférencesModifier

  1. Frédéric Bosser, « Mate-Monde », BoDoï, no 8,‎ , p. 43.
  2. Olivier Maltret, « Quand les cœurs font boum », BoDoï, no 38,‎ , p. 20.
  3. Éric Adam, « Seconde partie de carrière : mamies bracos », dBD, no 139,‎ décembre 2019 - janvier 2020, p. 117.

AnnexesModifier

BibliographieModifier

Liens externesModifier