Ouvrir le menu principal
Jean-Paul Gonzalez
ToUpload.jpg
Jean-Paul Gonzalez en 2002.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (71 ans)
Nationalité
Formation
Activités
Jean-Paul Gonzalez présente à Marseille, une conférence sur le Changement Climatique et le risque pandémique (International Symposium on HIV and Emerging Infectious Diseases, ISHEID, Marseille, 2018)

Jean-Paul Joseph Gonzalez est un médecin et virologue français, né le 28 août 1947, Royan, Charente Maritime, France.

Sommaire

FormationModifier

Jean-Paul Gonzalez obtient son diplôme de docteur en médecine à l'École de Médecine et de Pharmacie de l’Université de Bordeaux-Talence en 1974. Après son stage interné de fin de cycle médical à l’hôpital André Bouron de Saint Laurent du Maroni en Guyane Française, il accomplit son service national à l’Institut Pasteur de Tunis, où il commence ses premiers travaux de recherche en microbiologie [1],[2]. Après ces deux ans passés hors métropole, le Docteur Gonzalez rejoint le Centre Hospitalo-Universitaire de Bordeaux comme attaché Clinique et de Sciences Fondamentales. En 1976 il est recruté par l'Institut de Recherche pour le Développement (IRD), où il va dédier sa carrière à la recherche scientifique, au service du développement hors de France métropolitaine, pour la recherche médicale, la formation et l'expertise dans les pays à ressources limitées des Amériques, d’Afrique et d’Asie. Il obtient un doctorat ès Science en virologie moléculaire en 1984, de la Faculté des Sciences à l'Université de Clermont Auvergne[3].

Ses champs disciplinaires de recherche vont de l'éco-épidémiologie des maladies virales à l’épidémiologie moléculaire et la virologie fondamentale. Ces travaux se développent dans des cadres de recherche choisi en fonction des avancées de la science et des besoins en santé des pays en développement, soit brièvement dans le cadre thématique des maladies à transmission vectorielles[4], des fièvres hémorragiques d’origine virale[5],[6],[7], des maladies émergentes[8],[9],[10], des interactions des pathologies, de la préparation et de la réponse aux épidémies, de la sécurité sanitaire et de la biosurveillance, du risque zoonotique, et de la « santé unique » (One Health)[11].

CarrièreModifier

Dès les années 1980, il dirige dans les pays en développement avec ses partenaires institutionnels du Sud, des équipes internationales de recherche. Pendant plus de dix ans, il est à la direction d’équipes de virologie aux Institut Pasteur du Réseau International (Institut Pasteur de Bangui en République Centrafricaine ; Institut Pasteur de Dakar au Sénégal)[12]. Il fait deux séjours aux États-Unis d’Amérique d’abord comme chercheur invité aux Centres de Lutte et de Prévention des maladies (Centers for Disease Control, Atlanta). Puis comme professeur invité d'épidémiologie et de santé publique à l’école de médecine de l’Université de Yale[13], où il participe au développement de l’outil spatial, télédétection et du système d’information géographique appliqués aux pathologies infectieuses. Il se forme à la pratique de la recherche dans les laboratoires de haute sécurité (Protection 3 et 4) appliqué aux agents pathogènes hautement infectieux[8],[9]. Avec ses équipes, en Afrique Centrale puis en Afrique de l’Ouest, et en partenariat avec l’ORSTOM (alias IRD), le Réseau International de l’Institut Pasteur, les Centers for Disease Control (Atlanta, GA et Fort Collins, CO, États-Unis) et l’ U.S. Army Medical Research Institute of Infectious Diseases, Fort Detrick, MD, États-Unis[14], plusieurs observations fondamentales vont être faites sur la circulation active des virus des fièvres hémorragiques[15],[16],[17],[18].

 
Jean-Paul Gonzalez en mission dans la province du Oudomxay au Laos pour prévention du risque des maladies virales émergentes en Asie du Sud-Est.

De 1997 à 2008, il est affecté par l’IRD à l’Université Mahidol en Thaïlande, où il est reçu, près du Département de Coopération Technique (DTEC) du Royaume de Thaïlande, comme expert en « pathologie des maladies émergentes et encéphalites virales », et professeur invité de microbiologie. Il y crée, avec son équipe, le « Centre de recherche sur les maladies virales émergentes »[19]. S’ensuit un second séjour, reçu cette fois comme expert-DTEC pour les « Maladies à vecteur » à la Faculté de Science de l’Université Mahidol pour y développer une plateforme de recherche et d’étude des maladies à transmission vectorielle. Avec ses équipes, il décrit de nouveaux agents pathogènes pour l’homme et les animaux, et en caractérise les pathologies connexes[20],[21]. Le docteur Gonzalez développe plusieurs concepts scientifiques comme la « coévolution hôtes-virus sur le temps long »[22],[23], ou encore une approche de recherche explicative et transdisciplinaire de l’émergence des maladies (sciences sociales, biomédicales, de l’environnement et de l’information)[24]. Dès la fin des années 1970, après l’émergence du virus Ebola en République Démocratique du Congo il va avec ses équipes maintenir une surveillance de la réémergence des filovirus en Afrique Centrale[25],[26], et sera instrumental dans la mise en évidence du cycle naturel du virus Ebola[27],[28].

En 2008, détaché de l’IRD, il est reçu comme directeur de projet auprès du Ministère Français des Affaires Étrangères et Européennes et, nommé Directeur Général du Centre International de Recherches Médicales de Franceville par le gouvernement Gabonais. Il en assure la Direction scientifique pour recentrer la recherche sur une approche « Santé Unique et émergence des pathologies »[29].

En 2012 il rejoint de Département Santé de l’IRD pour être affecté à Washington D.C. (États-Unis), chargé des relations en science médicales auprès de l’Ambassade de France et, conseillé auprès de la compagnie Metabiota Inc. (San Francisco), sur les questions de biosécurité. En 2017 il rejoint la société « Health For Development » (Télémédecine pour le développement), comme membre du conseil scientifique. Puis nommé Directeur Adjoint du CEEZAD, le Centre d’Excellence pour l’étude des Maladies Émergentes Zoonotiques et Animales (Center of Excellence for Emerging Zoonotic and Animal Diseases, CEEZAD), à l'Université d’État du Kansas le Dr. Gonzalez engage dans une approche globale des santés humaine, animale et environnementale et, de l’évaluation du risque agricole (économie).

Jean Paul Gonzalez a signé ou cosigné plus d’une trentaine de d’ouvrages et de chapitres et près de 250 articles scientifiques publiés dans des revues à comité de lecture[30].

BiographieModifier

Jean-Paul Gonzalez a grandi dans le quartier de la forêt de Suzac, près de la ville de Saint Georges de Didonne dans le Sud-Ouest de la France en Charente-Maritime. Le père de Jean-Paul, Jésus Gonzalez, était un immigrant espagnol né à Madrid qui, tout jeune il avait dix ans, avec ses parents et ses soeurs, pour rejoindre la France a Bordeaux. Jésus Gonzalez, a adulte il exercera les métiers d'Infirmier Diplômé d'Etat et et de Préparateur en Pharmacie. Lors de la Seconde Guerre Mondiale, pour la France et contre le régime du général Franco en Espagne, il s'engagera comme Volontaire dans la Résistance Intérieure française, et prendra la nationalité francaise en 1947. Etabli avec sa famille dans la commune de Saint Georges de Didonne, il sera élu au conseil municipal de Saint Georges de Didonne en 1977. La mère de Jean-Paul, Jeanne Charlotte Rives, était la troisième fille (avec Denise, Paulette et Andrée) de Joseph Rives, tonnelier du vignoble de Blaye, à Bordeaux. Elle a élevé leurs trois enfants: Denis, Professeur de Ecoles; Denise "Denyse", Infirmière Diplômée d'Etat; Jean-Paul, Docteur en Médecine). Tous les trois se sont mariés et Jean-Paul a eu quatre enfants (Galatée, Gérald, Gwendolen et Soukaina "Souki").

Notes et référencesModifier

Livres et PublicationsModifier

LivresModifier

  • Patrice Debré & Jean-Paul Gonzalez. 2013 Life and Death of Infectious Diseases [in French. Vie et mort des Maladies. éditions Odile Jacob. Paris.
  • Jean François Saluzzo, Pierre Vidal & Jean Paul Gonzalez, 2004. Les virus émergents. IRD edit[7].

Chapitres de livresModifier

  • Jean Paul Gonzalez, Marc Souris and Willy Valdivia-Granda. 2016. Global spread of hemorrhagic fever viruses, predicting pandemics. Chapter 1. in Maria S. Salvato Edit. Hemorrhagic Fever Viruses: Methods and Protocols. Springer. 2017 | 1st ed. 2018 Humana Press Inc. (Verlag) (ISBN 9781493969807)
  • Hennadii A. Mokhort, Sergey Kramarev, Jean-Paul J. Gonzalez. 2017. Biosurveillance of meningococcal infection in Ukraine, 22 years of survey: Spatial and temporal dynamics models. In Encephalatis. Intech Online Edit.
  • Jean-Paul Gonzalez and Frank Sauvage. 2014. Machupo, Guanarito, Sabia, and Chapare Viruses chapter 68. Molecular Detection of Human Viral Pathogens / ed. by D.Liu. - Boca Raton; London: CRC Press, 2011. - xxviii, 1152 p.: ill. - Incl. bibl. ref. - Ind.: p.1123-1152. - (ISBN 9781439812365)
  • Jean-Paul Gonzalez & Gavin Macgregor-Skinner. 2013 Viral Zoonotic Risk and Biosecurity. in Zoonosis: Infections affecting men and animals. A focus on public health aspects A.Sing Edit.Springer[31]
  • Jean-Paul Gonzalez & Guillaume le Flohic. 2011. When Japanese Encephalitis Virus Invaded Eastern Hemisphere – The History of the Spread of Virus Genotypes, Flavivirus Encephalitis, Daniel Růžek (Ed.), (ISBN 978-953-307-669-0), InTech[32]
  • Jean Paul Gonzalez, Première mises en évidence de la circulation de virus responsables de fièvres hémorragiques au Gabon : avant la fièvre d’Ebola Chapi.15, in. 50 ans de recherche scientfique au Gabon. D Idiata, J Gonzalez, L Obiang, S Moulengui. Vol.1. Editions CENAREST. 2010; Co-edit. : CENAREST/GABON MATIN. Librevville, Gabon.
  • Lucas Sica & Jean-Paul Gonzalez. La Drépanocytose : une maladie génétique d’Afrique Centrale, ancienne, négligée et en expansbion. in. 50 ans de recherche scientfique au Gabon. D Idiata, J Gonzalez, L Obiang, S Moulengui. Vol.1. Chapt. 20. Editions CENAREST. 2010; Co-edit. : CENAREST/Gabon Matin. Librevville, Gabon. 185b
  • Jean-Paul Gonzalez, Meriadeg Ar Gouilh, Jean Marc Reynes & Eric Leroy. 2008. Bat Borne Viral Zoonoses Emergence PART I Synthetic analyses Chapter 6 In People, Health and Forests Carol J. Pierce Colfer and Eckhard Kleinau, eds. Press[27]
  • Jean-Paul Gonzalez, et al. 2007. Fundamentals, domains and diffusion of disease emergence: Tools and strategies for a new paradigm. In Encyclopedia of infectious diseases, Edited by Michel Tibayrenc Copyright © 2000 Wiley (Imprint), In) 32[29]
  • Jean-Paul Gonzalez, Florent Demoraes, Philippe Barbazan et Pierre Vidal. 2006 Sécurité sanitaire et maladies émergentes. In N Niagale & B Hours Edit. ONG, gouvernements et politiques sécuritaires. L’Harmattan Edit., Paris.
  • Jean-Paul Gonzalez, Xavier Pourrut et Eric Leroy. 2007. Ebolavirus and other filoviruses. Curr Top Microbiol Immunol. 2007;315:363-87. Review. In Wildlife and Emerging Zoonotic Diseases: JMackensie & JMills edits. Springer-Verelag CRC Press. Advances in Virology ch20[28]
  • Jean-Paul Gonzalez, Sébastien Emonet, Xavier de Lamballerie and Rémi Charrel. 2007. Arenaviruses. Curr Top Microbiol Immunol. 2007;315:253-88. Review. In Wildlife and Emerging Zoonotic Diseases: JMackensie & JMills edits. Springer-Verelag CRC Press. Advances in Virology ch20 OpCit. ch15[22]
  • Pierre Vidal, // & Jean-Paul Gonzalez. Chapter 42 Infectious Disease and the Arts. 2007. In Encyclopedia of infectious diseases, Edited by Michel Tibayrenc Copyright © 2000 Wiley (Imprint), Inc. 142 pp 32
  • Jean Paul Gonzalez et al.. 2003. Méthodes et outils de détection et de surveillance. in La dengue dans les départements Français d’Amérique. R. Coriveau, B. Philippon & A. Yebakima Edits., IRD ed. Paris ; 72 :94
  • Pierre Vidal & Jean-Paul Gonzalez, 2002. Les émergences du microparasitisme dans le macroparasitisme global : un obstacle au développement durable ? in Développement Durable, Conference sur la Terre, Johannesburg, IRD edit
  • Jean-Paul Gonzalez & Jean Marc Duplantier, 1999. The arenavirus and rodent coevolution process : a global view of a theory. In Factors in the Emergence and control of Rodent-Borne Diseases, JF Saluzzo & B Dodet éd. Elsevier, Paris. 39:42[23]
  • Jean-Paul Gonzalez & Alain Jean Georges (1988). Bunyaviral fevers: Bunyamwera, Ilesha, Germiston, Bwamba, and Tataguine. In The arboviruses: Epidemiology and Ecology, T.P.Monath (Ed.), CRC Press, Inc, II ; 87-98.

RéférencesModifier

  1. G. S. Mishra et J. P. Gonzalez, « [Parasites of fresh water turtles in Tunisia] », Archives De l'Institut Pasteur De Tunis, vol. 55, no 3,‎ , p. 303–326 (ISSN 0020-2509, PMID 756699, lire en ligne, consulté le 28 mai 2018)
  2. G. S. Mishra et J. P. Gonzalez, « Eimeria gundii n. sp. (Protozoa: Eimeriidae) from Tunisian gundi (Ctenodactylus gundi) », Annales De Parasitologie Humaine Et Comparee, vol. 53, no 2,‎ , p. 241–243 (ISSN 0003-4150, PMID 677725, lire en ligne, consulté le 28 mai 2018)
  3. « UFR Sciences et Technologies, Université Clermont Auvergne », sur sciences.univ-bpclermont.fr (consulté le 28 mai 2018)
  4. J. P. Gonzalez, J. F. Saluzzo, J. P. Hervé et B. Geoffroy, « [Serological survey on the prevalence of arboviruses in man in forest and periforest environments of the region of Lobaye (Central African Republic)] », Bulletin De La Societe De Pathologie Exotique Et De Ses Filiales, vol. 72, nos 5-6,‎ , p. 416–423 (PMID 233526, lire en ligne, consulté le 28 mai 2018)
  5. Sébastien Emonet, Jean-Jacques Lemasson, Jean-Paul Gonzalez et Xavier de Lamballerie, « Phylogeny and evolution of old world arenaviruses », Virology, vol. 350, no 2,‎ , p. 251–257 (ISSN 0042-6822, PMID 16494913, DOI 10.1016/j.virol.2006.01.026, lire en ligne, consulté le 30 mai 2018)
  6. Philippe Barbazan, Sutee Yoksan et Jean-Paul Gonzalez, « Dengue hemorrhagic fever epidemiology in Thailand: description and forecasting of epidemics », Microbes and Infection, vol. 4, no 7,‎ , p. 699–705 (ISSN 1286-4579, PMID 12067829, lire en ligne, consulté le 30 mai 2018)
  7. a et b Jean François Saluzzo, Pierre Vidal & Jean Paul Gonzalez, Les virus émergents, IRD edit.,
  8. a et b (en-US) Ermias D. Belay et Stephan S. Monroe, « Low-Incidence, High-Consequence Pathogens », Emerging Infectious Diseases, vol. 20, no 2,‎ , p. 319–321 (ISSN 1080-6040 et 1080-6059, DOI 10.3201/eid2002.131748, lire en ligne, consulté le 30 mai 2018)
  9. a et b J. P. Gonzalez, A. Sanchez et R. Rico-Hesse, « Molecular phylogeny of Guanarito virus, an emerging arenavirus affecting humans », The American Journal of Tropical Medicine and Hygiene, vol. 53, no 1,‎ , p. 1–6 (ISSN 0002-9637, PMID 7542842, lire en ligne, consulté le 30 mai 2018)
  10. J. P. Gonzalez, C. Du Saussay, J. C. Gautun et J. B. McCormick, « [Dengue in Burkina Faso (ex-Upper Volta): seasonal epidemics in the urban area of Ouagadougou] », Bulletin De La Societe De Pathologie Exotique Et De Ses Filiales, vol. 78, no 1,‎ , p. 7–14 (PMID 3886182, lire en ligne, consulté le 30 mai 2018)
  11. (en) Le Flohic G, Porphyre V, Barbazan P, Gonzalez JP, « When Japanese Encephalitis Virus Invaded Eastern Hemisphere – The History of the Spread of Virus Genotypes », PLoS Negl Trop Dis. 2013 Sep 12;7(9):e2208. doi: 10.1371/journal.pntd.0002208. eCollection 2013. Review. PMID 24069463,‎ (lire en ligne, consulté le 30 mai 2018)
  12. Jean-Paul Gonzalez, Marc Souris et Willy Valdivia-Granda, « Global Spread of Hemorrhagic Fever Viruses: Predicting Pandemics », Methods in Molecular Biology (Clifton, N.J.), vol. 1604,‎ , p. 3–31 (ISSN 1940-6029, PMID 28986822, DOI 10.1007/978-1-4939-6981-4_1, lire en ligne, consulté le 30 mai 2018)
  13. (en) « Yale school of epidemology and public health », sur med.yale.edu
  14. (en) « United States Army Medical Research Institute of Infectious Diseases », dans Wikipedia, (lire en ligne)
  15. J. F. Saluzzo, J. P. Gonzalez, J. P. Hervé et A. J. Georges, « [Preliminary note on the presence of antibodies to Ebola virus in the human population in the eastern part of the Central African Republic] », Bulletin De La Societe De Pathologie Exotique Et De Ses Filiales, vol. 73, no 3,‎ , p. 238–241 (PMID 7014009, lire en ligne, consulté le 30 mai 2018)
  16. A. J. Georges, J. P. Gonzalez, S. Abdul-Wahid et J. F. Saluzzo, « Antibodies to Lassa and Lassa-like viruses in man and mammals in the Central African Republic », Transactions of the Royal Society of Tropical Medicine and Hygiene, vol. 79, no 1,‎ , p. 78–79 (ISSN 0035-9203, PMID 2986324, lire en ligne, consulté le 30 mai 2018)
  17. J. P. Gonzalez, J. B. McCormick, D. Baudon et J. P. Gautun, « Serological evidence for Hantaan-related virus in Africa », Lancet (London, England), vol. 2, no 8410,‎ , p. 1036–1037 (ISSN 0140-6736, PMID 6149414, lire en ligne, consulté le 30 mai 2018)
  18. X. Coulaud, E. Chouaib, A. J. Georges et P. Rollin, « First human case of haemorrhagic fever with renal syndrome in the Central African Republic », Transactions of the Royal Society of Tropical Medicine and Hygiene, vol. 81, no 4,‎ , p. 686 (ISSN 0035-9203, PMID 2895515, lire en ligne, consulté le 30 mai 2018)
  19. Khajornpong Nakgoi, Narong Nitatpattana, Worawidh Wajjwalku et Pornsawan Pongsopawijit, « Dengue, Japanese encephalitis and Chikungunya virus antibody prevalence among captive monkey (Macaca nemestrina) colonies of Northern Thailand », American Journal of Primatology, vol. 76, no 1,‎ , p. 97–102 (ISSN 1098-2345, PMID 24105916, DOI 10.1002/ajp.22213, lire en ligne, consulté le 30 mai 2018)
  20. Laurence Marrama, André Spiegel, Kader Ndiaye et Amadou A. Sall, « Domestic transmission of Rift Valley Fever virus in Diawara (Senegal) in 1998 », The Southeast Asian Journal of Tropical Medicine and Public Health, vol. 36, no 6,‎ , p. 1487–1495 (ISSN 0125-1562, PMID 16610651, lire en ligne, consulté le 30 mai 2018)
  21. J. P. Gonzalez, J. L. Camicas, J. P. Cornet et M. L. Wilson, « Biological and clinical responses of west African sheep to Crimean-Congo haemorrhagic fever virus experimental infection », Research in Virology, vol. 149, no 6,‎ , p. 445–455 (ISSN 0923-2516, PMID 9923021, lire en ligne, consulté le 30 mai 2018)
  22. a et b (en) Jean-Paul Gonzalez, Sébastien Emonet, Xavier de Lamballerie and Rémi Charrel, Arenaviruses. Curr Top Microbiol Immunol. 2007;315:253-88. Review. In Wildlife and Emerging Zoonotic Diseases: JMackensie & JMills edits. Springer-Verelag CRC Press., , Advances in Virology ch20 OpCit. ch15
  23. a et b (en) Jean-Paul Gonzalez & Jean Marc Duplantier, The arenavirus and rodent coevolution process : a global view of a theory. In Factors in the Emergence and control of Rodent-Borne Diseases, Paris, JF Saluzzo & B Dodet éd. Elsevier, p. 39:42
  24. J. P. Gonzalez, M. D. Bowen, S. T. Nichol et R. Rico-Hesse, « Genetic characterization and phylogeny of Sabiá virus, an emergent pathogen in Brazil », Virology, vol. 221, no 2,‎ , p. 318–324 (ISSN 0042-6822, PMID 8661442, DOI 10.1006/viro.1996.0381, lire en ligne, consulté le 30 mai 2018)
  25. (en-GB) « The Institut Pasteur International Network », Institut Pasteur,‎ (lire en ligne, consulté le 30 mai 2018)
  26. B. Ivanoff, P. Duquesnoy, G. Languillat et J. F. Saluzzo, « Haemorrhagic fever in Gabon. I. Incidence of Lassa, Ebola and Marburg viruses in Haut-Ogooué », Transactions of the Royal Society of Tropical Medicine and Hygiene, vol. 76, no 6,‎ , p. 719–720 (ISSN 0035-9203, PMID 7164137, lire en ligne, consulté le 30 mai 2018)
  27. a et b (en) Jean-Paul Gonzalez, Meriadeg Ar Gouilh, Jean Marc Reynes & Eric Leroy, People, Health and Forests Carol J. Pierce Colfer and Eckhard Kleinau - Carol J. Pierce Colfer and Eckhard Kleinau, eds. Press, Bat Borne Viral Zoonoses Emergence PART I Synthetic analyses Chapter 6
  28. a et b (en) Jean-Paul Gonzalez, Xavier Pourrut et Eric Leroy, Ebolavirus and other filoviruses. Curr Top Microbiol Immunol. 2007;315:363-87. Review. In Wildlife and Emerging Zoonotic Diseases: JMackensie & JMills edits. Springer-Verelag CRC Press. Advances in Virology ch20,
  29. a et b (en) Jean-Paul Gonzalez, Encyclopedia of infectious disease, Edited by Michel Tibayrenc Copyright © 2000 Wiley (Imprint), In) 32, Fundamentals, domains and diffusion of disease emergence: Tools and strategies for a new paradigm
  30. « My Bibliography - My NCBI Collection », sur www.ncbi.nlm.nih.gov (consulté le 28 mai 2018)
  31. Zoonoses - Infections Affecting Humans and Animals - Focus on Public Health Aspects | Andreas Sing | Springer (lire en ligne)
  32. (en) Le Flohic G, Porphyre V, Barbazan P, Gonzalez JP., « Review of climate, landscape, and viral genetics as drivers of the Japanese encephalitis virus ecology », PLoS Negl Trop Dis. 2013 Sep 12;7(9):e2208. doi: 10.1371/journal.pntd.0002208. eCollection 2013. Review. PMID 24069463,‎ 2013 sep 12 (lire en ligne)