Ouvrir le menu principal

Jean-Luc Pérat

personnalité politique française
(Redirigé depuis Jean-Luc Perat)

Jean-Luc Pérat
Fonctions
Député de la 24e circonscription du Nord
Élection
Prédécesseur Marcel Dehoux (PS)
Successeur Circonscription supprimée
Conseiller général du Nord
(élu pour le canton de Trélon)
Prédécesseur Marcel Dehoux (PS)
Successeur -
Maire d'Anor
En fonction depuis le
Prédécesseur Joëlle Bouttefeux (PS)
Prédécesseur Emile Carlier
Successeur Joëlle Bouttefeux (PS)
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Hirson (Aisne)
Nationalité Drapeau de France Français
Parti politique PS
DVG

Jean-Luc Pérat
Maires d'Anor

Jean-Luc Pérat, né le à Hirson (Aisne), est un homme politique français.

Sommaire

BiographieModifier

Jean-Luc Pérat est élu député dans la 24e circonscription du Nord le , en battant au second tour Alain Poyart (UMP) avec 53,15 % des suffrages. Il succède ainsi à Marcel Dehoux (PS) qui ne se représentait pas.

À l'occasion des élections législatives de 2012, sa circonscription d'élection est supprimée. Candidat à l'investiture socialiste dans la nouvelle 3e circonscription du Nord, il est battu lors d'une primaire interne par le maire de Maubeuge, Rémi Pauvros. En mars 2012, il annonce sa volonté de se présenter en dissident, ce qui entraîne son exclusion du PS[1].

MandatsModifier

Député
Conseiller général
Maire ou conseiller municipal
Communauté de communes Action Fourmies et environs
  • 12/12/1992 - 17/03/1995 : vice-président
  • 18/03/1995 - 17/03/2001 : vice-président
  • 31/03/2001 - 16/03/2008 : vice-président
  • 2008 - 2014 : premier vice-président
Communauté de communes du Sud Avesnois
  • Depuis avril 2014 : Président[3]

Notes et référencesModifier

  1. « PS : Jean-Luc Pérat prêt à braver son parti pour se présenter contre Rémi Pauvros », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne)
  2. « Élection de maires », Le Courrier de Fourmies, no 3340,‎ , p. 18 (ISSN 0183-8415)
  3. « La fusion aura peu d’impact sur la fiscalité des ménages : Ce lundi 12 mai, les élus de la nouvelle communauté de communes se sont penchés sur le vote du budget et notamment sur les taxes qui subissent quelques changements. », Le Courrier de Fourmies, no 3346,‎ , p. 2 (ISSN 0183-8415)

Voir aussiModifier