Ouvrir le menu principal

Jean-Louis Bézard

peintre néo-classique français
Jean-Louis Bézard
Bézard prix de Rome.JPG
Jacob refusant de livrer Benjamin
École nationale supérieure des beaux-arts de Paris
Prix de Rome de peinture (1829)
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Formation
Maître
Lieu de travail
Mouvement
Distinctions
Œuvres principales

Jean-Louis Bézard, né le à Toulouse et mort le dans le 5e arrondissement de Paris[1], est un peintre néo-classique français.

BiographieModifier

Jean-Louis Bézard est connu comme peintre religieux. Il a été l'élève à l'école des beaux-arts de Paris de Pierre-Narcisse Guérin et François-Édouard Picot. Il a remporté le deuxième prix du concours du prix de Rome en 1825 et le grand Prix de Rome en 1829 pour une peinture sur le thème Jacob refusant de livrer Benjamin.

Après son séjour à la Villa Médicis à Rome, il mène une carrière de peintre d'histoire et sujets religieux. Il a réalisé une série de tableaux commandés par le roi Louis-Philippe pour décorer le musée d'histoire de France à Versailles, dont trois portraits de rois de France et un tableau représentant l'ouverture des états génaraux de Tours, le 14 mai 1506, d'après Michel Martin Drolling[2].

Il a décoré de nombreux bâtiments :

Il a été aussi peintre de portraits. On trouve au musée des beaux-arts de Blois le tableau M. Chibourg et son petit-fils peint en 1828. Dans le marché privé est passé le portrait de la marquise de Massigny daté de 1838.

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier