Jean-François Klobb

officier français
Jean-François Klobb
Jean-François Arsène Klobb.jpg
Gravure du lieutenant-colonel Jean-François Klobb réalisée en 1902.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 42 ans)
Dan Kori (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Période d'activité
Nom officiel
Jean-François Arsène KlobbVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Allégeance
Formation
Activité
MilitaireVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Arme
Grade militaire
Conflit
Distinctions

Jean-François Arsène Klobb (Ribeauvillé – Dankori, ), est un officier français.

BiographieModifier

 
Klobb tué par les troupes de Voulet.
Couverture illustrée du journal Corriere Illustrato della Domenica, Milan, .

Né à Ribeauvillé dans le Haut-Rhin, il est le fils d'un notaire, Jean-Baptiste Klobb et Marie Rose Virginie Dinichert.

Elève de l'école polytechnique (promotion de 1876), Il entre à la sortie de l'X en 1878 à l'École d'artillerie de Fontainebleau. Promu lieutenant en second au régiment d'artillerie de la marine le , il prend la direction de la 5° compagnie des ouvriers de l'arme en .

Capitaine en second le , il est affecté à l'Etat-Major particulier de l'artillerie à Cherbourg, ville où il se marie le avec Marie Emilie Marguerite Forget.

Au , il est nommé à la direction de l'artillerie en Guyane. Capitaine en premier le , il reçoit au la même affectation en Guyane. Chevalier de la Légion d’honneur depuis 1889, il est nommé officier de l’ordre le [1].

Chef d'escadron le , puis lieutenant-colonel le , c'est avec ce grade qu'il est envoyé le comme hors-cadre au Soudan français, responsable de la garnison de Tombouctou.

Du 20 avril au , le lieutenant-colonel Klobb est chargé d'arrêter la colonne Voulet-Chanoine. Après une poursuite de 2 000 kilomètres, Klobb rejoint la colonne infernale au hameau de Dankori, près de Zinder. Le capitaine Voulet fait ouvrir le feu. Klobb est tué par balle. Il est inhumé à Tombouctou.

DécorationsModifier

  Officier de la Légion d'honneur (décret du 30 août 1894).

HommagesModifier

Rue Klobb à Ribeauvillé, commune de naissance de Jean-François Arsène Klobb, ainsi que la Rue Colonel Klobb à Villeurbanne, dans la métropole de Lyon.

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier