Ouvrir le menu principal

Jean-Frédéric de Brunswick-Calenberg

prince allemand
Jean-Frédéric de Brunswick-Calenberg
Johann Hulsmann - Joh Friedrich Herzog von Braunschweig-Luneberg-Kalenburg - 1675.jpg
Titre de noblesse
Duc
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Welf family mausoleum (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
Johann Friedrich von Braunschweig-LüneburgVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
AristocrateVoir et modifier les données sur Wikidata
Famille
Père
Mère
Fratrie
Conjoint
Enfants
Autres informations
Propriétaire de
Religions
Braunschweig-Lüneburg.PNG
blason

Jean-Frédéric (, Herzberg, Augsbourg) est duc de Brunswick-Lunebourg et prince de Calenberg de 1665 à sa mort.

BiographieModifier

Jean-Frédéric est le troisième fils du duc Georges de Brunswick-Calenberg et d'Anne-Éléonore de Hesse-Darmstadt. En 1649, il est témoin d'une lévitation de Joseph de Cupertino et se convertit au Catholicisme en 1651.

En 1665, son frère aîné Georges-Guillaume, jusqu'alors prince de Calenberg, hérite de la principauté de Lunebourg et confie le Calenberg à Jean-Frédéric, qui y règne jusqu'à sa mort. Son frère cadet Ernest-Auguste lui succède.

Jean Frédéric ayant fait plusieurs fois le voyage de Venise, il s'y était affectionné à la noblesse, fut agrégé au Corps des Nobles en 1668.

En 1676, il engage Gottfried Wilhelm Leibniz comme bibliothécaire ducal.

DescendanceModifier

Le 25 novembre 1668, Jean-Frédéric épouse à 43 ans Bénédicte-Henriette, fille du comte palatin Édouard prince Palatin et d'Anne de Gonzague de Clèves, qui en a 16. Quatre filles sont nés de cette union :

Devenue, la princesse Bénédicte retourna en France où, proche parente de plusieurs princesses du sang, elle fut reçue à la cour. Elle confia l'éducation de ses filles aux religieuses de l'Abbaye de Maubuisson dont une de ses tantes, Louise-Hollandine du Palatinat était abbesse. Sa fille cadette fut mariée en 1698 à l'empereur Joseph Ier du Saint-Empire.