Je ne rêve que de vous

film français de Laurent Heynemann sorti en 2019
Je ne rêve que de vous
Réalisation Laurent Heynemann
Scénario Laurent Heynemann
Luc Béraud
Dominique Missika (roman)
Acteurs principaux
Sociétés de production Mazel Productions
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre drame historique
Durée 104 minutes
Sortie 2019


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Je ne rêve que de vous est un drame historique français réalisé par Laurent Heynemann, sorti en 2019.

Il est présenté au festival du film francophone d'Angoulême 2019.

SynopsisModifier

L'histoire du film se déroule avant-guerre puis pendant l’Occupation, entre 1940 et 1945[1]. Elle retrace la relation passionnée que Léon Blum continue d'entretenir malgré les vicissitudes de la guerre avec une riche femme juive, Jeanne Reichenbach, qui refuse d'émigrer avec son mari aux États-Unis. Son amante, dont le fils s'engage dans la lutte contre l'ennemi allemand, suivra Monsieur Blum dans ses différents lieux de détention en France et jusqu'au camp de concentration de Buchenwald en Allemagne, où elle apprend à connaître Renée, la belle-fille de Blum et sa personne de confiance.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

ProductionModifier

Le tournage a lieu au cours du mois d'août 2018 dans le Pas-de-Calais, des scènes sont tournées à Arras, Couin et Étrun[3] et le film compte 300 figurants[7]. Le bureau du maire d’Arras — qui était celui de Guy Mollet en 1945 — sert de décor pour figurer à l’écran celui de Pierre Laval tandis que le décor du camp de Buchenwald est reconstitué sur une friche industrielle en bordure de la Scarpe[1].

AccueilModifier

CritiquesModifier

PresseModifier

Je ne rêve que de vous
Score cumulé
SiteNote
Allociné [8]
Compilation des critiques
PériodiqueNote
Le Parisien [9]
L'Obs [10]
CinéSéries [11]
  • Le site Allociné recense 15 critiques presse, pour une moyenne de 2,5/5[8].
  • Le journal Le Parisien qualifie le film d'« exceptionnelle histoire d'amour »[9].
  • Pour le quotidien L'Obs, « le film de Laurent Heynemann – retrace, avec force, cette période durant laquelle la France n’était plus la France »[10].
  • Pour le site d'actualité lié au cinéma CinéSéries « "Je ne rêve que de vous" se penche avec émotion sur la passion amoureuse de Léon Blum pour Jeanne Reichenbach, qui l'aida à traverser le chaos de la Seconde Guerre mondiale »[11].

DistinctionModifier

RécompenseModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b Laurent Boucher, « Cinéma L’équipe du film « Je ne rêve que de vous » à Arras mercredi », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne)
  2. a b et c Je ne rêve que de vous (2019) - Version archivée - FFA 2019
  3. a et b Laurent Boucher, « Un mois de tournage pour raconter la vie de Léon Blum », La Voix du Nord,‎ 27 juilley 2018 (lire en ligne)
  4. « Angoulême : zoom sur les films en avant-première au Festival du film francophone », Sud Ouest,‎ (lire en ligne)
  5. Je ne rêve que de vous sur Unifrance
  6. https://maitron.fr/spip.php?article16966
  7. Morgane Goldenstein, « Vendin-le-vieil Encore une chance de faire partie des 300 figurants du film de Laurent Heynemann », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne)
  8. a et b AlloCine, « Je ne rêve que de vous: Les critiques presse » (consulté le 17 avril 2020)
  9. a et b Par Catherine Balle et Renaud Baronian, « Sorties cinéma du 15 janvier : «1917», «Je ne rêve que de vous»… nos coups de cœur », sur leparisien.fr, (consulté le 17 avril 2020)
  10. a et b « « 1917 », « Je ne rêve que de vous », « Swallow »… les films à voir (ou pas) cette semaine », sur L'Obs (consulté le 17 avril 2020)
  11. a et b « Critique de Je ne rêve que de vous (Film, 2020) », sur CinéSéries, (consulté le 17 avril 2020)
  12. « Plaisance-du-Touch. Le palmarès du Festival du film de fiction historique », La Dépêche du Midi,‎ (lire en ligne)

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Revue de presseModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier