Ouvrir le menu principal

Janine Cayet

femme politique française

Janine Cayet
Illustration.
Fonctions
Députée européenne

(1 an et 1 mois)
Élection 12 juin 1989
Législature 3e Parlement européen
Groupe politique Libéral, Démocratique et Réformateur
Prédécesseur Valéry Giscard d'Estaing
Biographie
Nom de naissance Janine Finidori
Date de naissance (76 ans)
Lieu de naissance Nîmes (Gard)
Nationalité Française
Parti politique Parti républicain
Démocratie libérale
UDF
MODEM
Profession Infirmière
Religion Catholicisme
Résidence Le domaine de Pernant
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cayet.

Janine Cayet, née le à Nîmes (Gard), est une femme politique française.

Détail des mandats, fonctions et distinctionsModifier

Mandats locauxModifier

Mandats parlementairesModifier

  • -  : Député français au Parlement européen : Membre de la Commission du développement et de la coopération - Membre du Parlement à l'Assemblée paritaire de l'accord conclu entre les États d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique et la Communauté économique européenne (ACP-CEE)

Mandats politiquesModifier


Autres fonctionsModifier

  • 1991-2015 : Présidente fondatrice de l'Association Pour l'Accueil des Personnes Handicapées et des Personnes Âgées (APAPHPA), à l'origine du projet pilote des << Maisons de Lyliane >> solution novatrice pour la prise en charge des personnes handicapées mentales vieillissantes ; étendue depuis aux personnes handicapées mentales de tous âges, dont les personnes en situation d'emploi (ESAT) qui exploite aujourd'hui cinq établissements sur deux sites, et emploie 200 salariés pour accueillir 300 usager
  • 1995-1996 : Directrice chargée des Relations avec les institutions européennes au Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA)
  • 1996-2015 : Présidente du Syndicat des employeurs associatifs de l'action sociale et médico-sociale (SYNEAS)
  • 2001-2015 : Présidente d'Obligation d'emploi des travailleurs handicapés (OETH)

DistinctionsModifier

Nouveaux projets...Modifier

Complètement à la retraite à l'automne 2015, elle rejoint le 24 novembre, le projet collectif familial du développement touristique et culturel du domaine de Pernant (maison d'hôtes, gîtes ruraux, salle de mariages et séminaires) dont la restauration du Château de Pernant, monument historique classé en 2007, largement ruiné en juillet 1918 en prélude à la Bataille de Soissons, laissé à l'abandon tout le XXe siècle par ses propriétaires.

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier