James Wordie

Sir James Mann Wordie, CBE (), était un géologue et explorateur polaire écossais.

BiographieModifier

Wordie est né à Glasgow. Diplômé de géologie à l'université de Glasgow, il continua son cursus au St John's College de Cambridge en 1912 et commença son travail de recherche. Ses travaux le mirent en relation avec Frank Debenham et Raymond Priestley, qui étaient membres de la seconde expédition en Antarctique de Robert Falcon Scott. L'intérêt de Wordie pour l'exploration et les découvertes scientifiques a été amplifié par sa rencontre avec ces deux hommes.

En 1914, Wordie se joignait à sir Ernest Shackleton pour une expédition en Antarctique au cours de laquelle il officia comme géologue et chef de l'équipe scientifique. Malgré l'échec final de l'expédition, Wordie réussit à entretenir le moral du groupe et à faire des observations scientifiques, notamment océanographiques et sur la banquise de mer. Il récolta aussi d'importants spécimens géologiques.

Wordie a participé à neuf expéditions polaires en comptant celle de l'Endurance. Au cours des années 1920 et 1930, il a effectué de nombreux voyages en Arctique et a contribué à faire éclore une nouvelle génération de jeunes explorateurs comme Vivian Fuchs, Gino Watkins et Augustine Courtauld (en). Il devint le plus vieux vétéran de l'exploration britannique des pôles, et peu d'expéditions quittaient la Grande-Bretagne sans le consulter. Il était membre du conseil d'administration du Scott Polar Research Institute (SPRI) et président de la Royal Geographical Society. Au cours de ce mandat, il contribua à la préparation de la première ascension de l'Everest par Edmund Hillary et Tenzing Norgay. Au SPRI, il assista Fuchs dans la première traversée de l'Antarctique, ce qui était le but premier de Shackleton en 1914. Il était doyen du St John's College et fut élevé à la dignité de chevalier en 1959 pour sa contribution essentielle à l'exploration britannique des pôles.

Wordie a participé à la Naval Intelligence Division Geographical Handbook Series (série de guides de géographie au format de poche des services de renseignement de la marine britannique) qui fut publié au cours de la Seconde Guerre mondiale.

HommageModifier

BibliographieModifier

  • (en) Michael Smith, Polar Crusader: Sir James Wordie - Exploring the Arctic and Antarctic, Birlinn, 2004 (ISBN 1-84158-292-1).

SourcesModifier