Ouvrir le menu principal

Jacques de Lorraine

Jacques de Lorraine
Jakob-von-Lothringen.jpg
Fonctions
Évêque catholique
depuis le
Évêque de Metz
-
Évêque diocésain
Diocèse de Metz
Biographie
Naissance
Vers Voir et modifier les données sur Wikidata
Lieu inconnuVoir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata
Lieu inconnuVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Famille
Père
Mère
Agnès de Bar (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Autres informations
Religion
Consécrateur
Theoderich de Wied (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Bishop of Lorraine family arms.svg
blason

Jacques de Lorraine, mort le 24 octobre 1260, fut évêque de Metz de 1239 à sa mort. Il était fils de Ferry II, duc de Lorraine, et d'Agnès de Bar. Il est le frère cadet des ducs de Thiébaud Ier et Mathieu II.

BiographieModifier

En 1223, il est archidiacre de Trèves, puis primicier de Metz. En 1230, il est primicier de Verdun, qu'il résiliera en 1238, et prévôt de Saint Lambert à Liège. Il est élu par le chapitre évêque de Metz avant le 29 mars 1239. Il est sacré évêque le 17 avril 1239.

Il fonde les collégiales de Vic-sur-Seille, Hombourg-Haut et Sarrebourg.

Il fait construire plusieurs châteaux et enceintes fortifiées autour d'Épinal et de Rambervillers.

C'est également à Jacques de Lorraine que l'on doit l'exceptionnelle élévation de la cathédrale de Metz. En prônant l'élan gothique, et l'intégration de la collégiale Notre-Dame, il contribue à l'importante hauteur des baies de la nef par rapport aux collatéraux.

Durant son épiscopat, il entretient des rapports cordiaux avec le Saint-Siège, mais ses relations avec l'empereur sont parfois tendues. Il cherche également à enrichir son diocèse par tous les moyens.

Il est inhumé dans la cathédrale de Metz dans la chapelle Saint-Nicolas ; on retrouve son corps lors de travaux le 5 décembre 1521.

SourcesModifier

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • Michel Parisse, Arnaud Hari, Catalogue historique des évêques de Metz.Le Moyen Âge, LAMOP, Paris, 2015, p. 36 (lire en ligne)

Articles connexesModifier

Liens externesModifier