Jacques Vivier

cycliste français français

Jacques Vivier, né le à Sainte-Croix-de-Mareuil[1] et mort le à Ribérac[2],[3], est un coureur cycliste français.

Jacques Vivier
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Informations
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 90 ans)
RibéracVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipes amateurs
1950-1951CA Ribérac
1958UC Montpon
Équipes professionnelles
1951-1953Royal-Fabric
1954-1955Gitane-Hutchinson
1956-1957Royal-Fabric
Principales victoires
2 étapes de grand tour
Tour de France (2 étapes)

BiographieModifier

Vainqueur de la première édition de la Route de France en 1951, il devient professionnel l'année suivante et le reste jusqu'en 1957. Il a remporté deux étapes du Tour de France, en 1952 à Limoges et en 1954 à Vannes. Lors de Paris-Nice, il s'adjuge le classement du meilleur grimpeur[1]. En 1953, il termine deuxième du Bol d'or des Monédières derrière Fausto Coppi.

En 1958, il abandonne le cyclisme et devient marchand de noyers, puis négociant en bois[1].

PalmarèsModifier

Résultats sur les grands toursModifier

Tour de FranceModifier

5 participations

  • 1952 : 49e, vainqueur de la 20e étape
  • 1953 : abandon (12e étape)
  • 1954 : 40e, vainqueur de la 7e étape
  • 1955 : abandon (5e étape)
  • 1956 : abandon (17e étape)

Tour d'ItalieModifier

Tour d'EspagneModifier

1 participation

  • 1955 : abandon (15e étape)

Notes et référencesModifier

  1. a b et c Émilie Delpeyrat, « L’histoire de Jacques Vivier : un héros du Tour tombé dans l’oubli », sur http://www.sudouest.fr/,
  2. Savignac, « Dordogne : la disparition de Jacques Vivier, héros du Tour de France des années 1950 », Sud Ouest,‎ (ISSN 1760-6454, lire en ligne, consulté le )
  3. « matchID - Moteur de recherche des décès », sur deces.matchid.io (consulté le )

Liens externesModifier