Ouvrir le menu principal

Jacques Rampal

dramaturge, écrivain et auteur de bande dessinée français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rampal.
Jacques Rampal
Jacques Rampal.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Nationalité
Activités

Jacques Rampal, né en 1944 à Constantine et mort le à Paris, est un dramaturge, un écrivain et auteur de bande dessinée français.

Biographie et carrièreModifier

JeunesseModifier

Né en 1944 à Constantine, Algérie, d'un père marseillais militaire et d'une mère corse et pied-noir institutrice, Jacques Rampal passe son enfance à Rabat puis déménage à Rodez en 1954. Il suit des études de philosophie entre 1959 et 1961 à l'université de Toulouse. Il meurt le 19 décembre 2015 à Paris à l’âge de 71 ans[1].

Il commence à dessiner à douze ans à Rodez, des caricatures de notables et de sportifs de la région dans le quotidien Centre-Presse. A treize ans il intègre Le Chariot, une troupe de théâtre amateur et y tient un petit rôle dans une farce de Molière. Dès lors il sait qu’il partagera sa vie entre le dessin et le théâtre. Il se forme ensuite à Toulouse à La Forge auprès du metteur en scène Jean Pradier tout en menant une activité de caricaturiste dans le journal La dépêche du Midi. A 23 ans, il fonde sa propre compagnie « La Grimace » pour laquelle il joue et met en scène La Locandiera de Goldoni et George Dandin de Molière.

Carrière dans la bande dessinéeModifier

Après une licence de philosophie à Toulouse, il s'installe à Paris et revient au dessin : il se fait engager comme scénariste BD au journal Pilote[2], dirigé par René Goscinny (1970-1974), et comme dessinateur-scénariste aux éditions Fleurus (hebdomadaire Formule 1)[3] et Bayard-Presse (1970-1983). En 1974 il participe à la création de la revue iconoclaste Mormoil[4], dans laquelle dessineront Morchoisne, Franquin, Gil, Loup Forest, Binet, Loisel, Bouq, Letendre… Dans les années 80, il dessine pour L’Evénement du Jeudi, Circus et L’Echo des Savanes[5]. Il coréalise quinze albums humoristiques dont en 1984 l'immense succès Ces animaux qui nous gouvernent (avec les dessinateurs Morchoisne, Mulatier et Ricord) qui sera vendu à plus de 400 000 exemplaires. Deux des derniers albums, Les Nouvelles Fables de La Fontaine, sont édités par Luc Besson chez Intervista en 2007 et 2008.

ThéâtreModifier

Sa première pièce, Célimène et le Cardinal se veut une suite de Le Misanthrope de Molière, écrite en alexandrins[6]. Elle est créée en 1992 au Théâtre de la Porte-Saint-Martin avec Ludmila Mikaël et Gérard Desarthe, sous la direction de Bernard Murat. La pièce obtient deux "Molières" en 1992 (meilleure comédienne, meilleurs costumes et décors)[7] et sept nominations dont deux pour l'auteur (révélation de l'année et meilleur auteur). Cette pièce est traduite en de nombreuses langues et sera jouée dans le monde entier, y compris aux États-Unis et en Inde, puis reprise en 1996 au Théâtre de l'Œuvre, et en 2006 au Théâtre du Lucernaire.

Au total, Jacques Rampal a écrit 16 pièces de théâtre, parmi lesquelles La Fille à la trompette, avec Danièle Lebrun et Jean-Marc Thibault, Les Fous de la Reine, avec Marthe Mercadier et Jean-Paul Farré, La Journée des dupes, créée à Luçon en juillet 2008 pour le festival Richelieu et reprise à Paris au Théâtre 14. Entre 1999 et 2004, il réside à Avignon en tant que metteur en scène, comédien et professeur auprès de la compagnie de Sylvie Doisy, le Théâtre de l’Aube.

Ses pièces vont du drame social contemporain (Infidèles) à la comédie légère (Qu’importe le Flacon) jusqu’à la tragédie classique en alexandrins (Le Galant sanguinaire) et la comédie antique (Diogène - Le Philosophe et la Putain). Cette dernière pièce a été jouée au cours de l’automne 2015 au Théâtre 13, mise en scène par Elsa Royer avec Anne Jacquemin et Alain Leclerc.

Jacques Rampal a écrit par ailleurs un livret en vers, Esméralda, adapté de Notre Dame de Paris de Victor Hugo.

ŒuvreModifier

Pièces de théâtreModifier

Scenario de filmsModifier

  • Jacques Damour, d’après la nouvelle d’Émile Zola
  • 2010 : Le Moulin de la Folle (scénario de long métrage)

Bandes dessinées, caricaturesModifier

  • 1985 et 1986 : Les Grandes gueules
  • 1984 : Ces animaux qui nous gouvernent
  • 1985 : Ces animaux qui nous gouvernent (tome 2)
  • 1985 : Télé, ton univers impitoyable
  • 1986 : Quoi choisir
  • 1987 : Drôle d'état
  • 1988 : Le Tonton profond
  • 1989 : Les Trognons
  • 1989 : Comme des bêtes
  • 1991 : Vivement la gauche
  • 1999 : La Famille Jospin's
  • 2006 : Danger Caricatures
  • 2007 et 2008 : Les Nouvelles fables de La Fontaine
  • 2007 : Les Politiques à pile ou face
  • 2008 : La Bande à Sarko

RéférencesModifier

  1. « Mort de Jacques Rampal, auteur de théâtre », sur lefigaro.fr, (consulté le 10 juin 2018).
  2. « Décès de Jacques Rampal », sur actualitte.com, (consulté le 10 juin 2018).
  3. « Décès de Jacques Rampal », sur bdzoom.com, (consulté le 10 juin 2018).
  4. « Rampal », sur bedetheque.com (consulté le 10 juin 2018).
  5. « Rampal dans l' Echo des Savanes », sur bdoubliees.com (consulté le 10 juin 2018).
  6. « Célimène et le Cardinal, de Rampal ... Face à face amoureux, électrique, passionné », sur blogs.mediapart.fr, (consulté le 10 juin 2018).
  7. « L’auteur de théâtre et de BD Jacques Rampal est mort à l’âge de 71 ans », sur lemonde.fr, (consulté le 10 juin 2018).

AnnexesModifier