Ouvrir le menu principal

Jacques Polieri

metteur en scène français
Jacques Polieri
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Autres informations
Site web

Jacques Polieri (né à Toulouse en 1928 et mort à Paris le [1] d'une rupture d'anévrisme[2]) est un metteur en scène français, fondateur avec Le Corbusier du Festival de l'art d'avant-garde. Il est le metteur en scène singulier des œuvres de Mallarmé, Kafka, Schnitzler, Pirandello, Kandinsky, Miró, Atlan, Ionesco, Beckett, Tardieu, Butor, Arrabal, Faye, Isou etc.

Un artiste précurseurModifier

Ses réalisations vont du plus abstrait (la mise en scène du « Livre » de Mallarmé) au plus médiatique (les « jeux de communication » à l’échelle planétaire). Depuis 1980, il a produit une série de spectacles multimédias complétée par des vidéotransmissions intercontinentales (images générées par ordinateurs et projetées sur écrans géants, hologrammes…).

Créateur d’une scénographie moderne, il a inventé des lieux scéniques de conception révolutionnaire, notamment un « théâtre à scènes annulaires » pour la maison de la culture de Grenoble en 1968, le « théâtre du mouvement total » de l’exposition universelle de 1970 d’Osaka et des « jeux de communication vidéo » pour une rue des Loisirs aux Jeux olympiques de Munich en 1972.

Théoricien, il a publié entre autres Scénographie nouvelle, aux éditions Architecture d’aujourd’hui, et, aux éditions Denoël, Scénographie-Sémiographie et Jeu(x) de communication. Ses recherches ou conceptions concernent le large champ de l’audio-vidéo et de la mise en espace de l’acte de fiction. Ses projets pour l’internet, ou pour différents réseaux, remettent en cause nombre d’idées reçues et bouleversent le fondement du genre et du lieu de représentation.

ComédienModifier

Metteur en scèneModifier

Publications[3]Modifier

  • Jacques Polieri, Scénographie / Sémiographie, Paris, Denoël, coll. « Grand Format / Médiations » (no 17), , 248 p. (ISSN 0768-0945, OCLC 489700736, notice BnF no FRBNF35433647)
    Recueil de textes extraits de diverses revues et publications, 1955-1969.
  • Jacques Polieri, Jeu(x) de communication : recherches, éléments théoriques, Paris, Denoël, coll. « Grand Format / Médiations » (no 33), , 273 et 229 p., 2 tomes en 1 volume (ISSN 0768-0945, OCLC 417551123, notice BnF no FRBNF36143451)

Bibliographie critique[4]Modifier

RéférencesModifier

  1. François Chaslin, « Disparitions », Métropolitains, sur www.franceculture.fr, France Culture, (consulté le 8 janvier 2012).
  2. Europe1.fr, « Le metteur en scène Jacques Polieri est mort », sur www.europe1.fr, Europe 1, (consulté le 21 décembre 2011) : « Le metteur en scène et scénographe Jacques Polieri […] est décédé vendredi à l'âge de 83 ans d'une rupture d'anévrisme, a annoncé mardi son entourage à l'AFP. ».
  3. Voir aussi : Jacques Polieri, « Ouvrages de Jacques Polieri », sur www.jacques-polieri.com (consulté le 21 décembre 2011).
  4. Voir aussi : Jacques Polieri, « Ouvrages sur Jacques Polieri », sur www.jacques-polieri.com (consulté le 21 décembre 2011).

Liens externesModifier