Ouvrir le menu principal

Jacques Baril

personnalité politique canadienne

Jacques Baril
Fonctions
Ministre délégué aux Transports et à la Politique maritime

(2 ans, 1 mois et 21 jours)
Groupe politique Parti québécois
Prédécesseur nouveau poste
Successeur poste aboli
Ministre délégué aux Transports

(2 ans, 2 mois et 21 jours)
Groupe politique Parti québécois
Prédécesseur nouveau poste
Successeur poste aboli
Député d'Arthabaska

(13 ans, 6 mois et 20 jours)
Groupe politique Parti québécois
Prédécesseur Laurier Gardner
Successeur Claude Bachand
Député d'Arthabaska

(9 ans et 17 jours)
Groupe politique Parti québécois
Prédécesseur Jean-Gilles Massé
Successeur Laurier Gardner
Biographie
Date de naissance (77 ans)
Lieu de naissance Princeville
Parti politique Parti québécois
Profession Agriculteur,
administrateur

Jacques Baril (né le ) est un agriculteur et homme politique québécois.

Sommaire

BiographieModifier

Il est né à Princeville dans le comté d'Arthabaska (aujourd'hui dans la MRC de l'Érable), où son père était agriculteur. Après avoir travaillé comme débosseleur pendant quatre ans, il a exploité une ferme laitière à partir de 1966. Il a été directeur de l'Union des producteurs agricoles de 1974 à 1976, et conseiller municipal à Princeville de 1973 à 1976.

Il a été élu député d'Arthabaska aux élections de 1976 avec 39 % des voix, représentant le Parti québécois[1]. Il a été réélu en 1981 (54 % des voix) et ne s'est pas représenté en 1985. Durant son deuxième mandat, il a été whip adjoint du gouvernement et adjoint parlementaire du ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation.

De 1987 à 1989 il a été maire de la municipalité de paroisse de Princeville[2]. Il s'est présenté à nouveau aux élections générales de 1989 et a été élu avec 51 % des votes. Il est réélu en 1994 et en 1998 avec respectivement 62 % et 54 % des voix.

Jacques Baril est entré au Conseil des ministres le 15 décembre 1998 alors qu'il est nommé ministre délégué au Transports. Il devient ministre délégué aux Transports et à la Politique maritime le 8 mars 2001. Le 19 novembre 2002, il annonce sa décision de se retirer de la vie politique active[3]. Son mandat de député se termine le 12 mars 2003 lors de la dissolution de l'Assemblée Nationale,

Notes et référencesModifier

  1. Résultats électoraux, sur le site de l'Assemblée nationale du Québec
  2. Et non de la ville de Princeville: voir Personnalités - Maires, sur le site de la Société d'histoire de Princeville
  3. Jacques Baril annonce son départ du Parti québécois, sur Bilan du siècle, Université de Sherbrooke

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

  • Jacques Baril — Biographie sur le site de l'Assemblée nationale du Québec