Jacques-Olivier Boudon

historien et professeur d'université français

Jacques-Olivier Boudon (né le à Bordeaux[1]) est un historien français.

Il est professeur à l'université Paris IV Sorbonne depuis 2003. Ses thèmes de recherche sont l'histoire de la Révolution française et du Premier Empire ainsi que l'histoire religieuse contemporaine.

BiographieModifier

FormationModifier

Jacques-Olivier Boudon est ancien élève de l'École normale supérieure (promotion L1984), agrégé d'histoire (1986) et docteur en histoire (1991)[2].

CarrièreModifier

Il exerce la fonction de maître de conférences à l’Institut d'études politiques de Paris dès 1992, jusqu'en 1994 d'une part et en histoire contemporaine à l’Université Paris-Sorbonne (Paris IV) de 1992 à 1998 d'autre part, avant de devenir professeur à l'université de Rouen jusqu'en 2003.

En , il obtient l'habilitation à diriger des recherches en histoire par l’université Paris-Sorbonne (Paris IV)[3]. Du au , il exerça la fonction de directeur du GRHIS (Groupe de recherches en histoire de l'université de Rouen) (FRE, puis EA).

Depuis le , il est professeur à l’université Paris-Sorbonne (Paris IV). Il exerce également la fonction de directeur du CIES-Sorbonne depuis le .

Depuis 2012, il est membre du conseil scientifique du Figaro histoire[4].

Le , il fait partie des signataires d'une tribune de chercheurs et d'universitaires annonçant avoir voté Emmanuel Macron au premier tour de l'élection présidentielle française de 2017 et appelant à voter pour lui au second, en raison notamment de son projet pour l'enseignement supérieur et la recherche[5].

ResponsabilitésModifier

  • Membre du Conseil scientifique de l’université Paris Sorbonne depuis
  • Président de l’Assemblée des Directeurs de CIES depuis
  • Président de l’Institut Napoléon depuis 1999 et directeur de publication de la Revue de l’Institut Napoléon.
  • Président de l’Association française d'histoire religieuse contemporaine (2005-2008)
  • Membre du jury des Grands Prix de la Fondation Napoléon depuis 2001 (4 prix attribués à des ouvrages sur les deux Empires et 6 bourses attribuées à des doctorants)
  • Membre du jury du Prix Mérimée (attribué à une thèse portant sur le Second Empire)
  • Membre du jury des prix de la Chancellerie de Paris (prix Marie Benabou)
  • Membre du CTHS, section histoire contemporaine et du temps présent
  • Membre du Comité scientifique de la Mission historique française en Allemagne
  • Membre du conseil scientifique de l’Institut Marc Sangnier.
  • Membre du conseil d’administration de la Société d’Histoire Religieuse de la France et du comité de rédaction de la Revue d’Histoire de l’Église de France.
  • Membre du comité éditorial de la revue Histoire du christianisme.
  • Membre du comité de rédaction de la revue Études normandes.
  • Membre du comité éditorial de la revue Napoléon Ier. Magazine du Consulat et de l’Empire.
  • Membre du conseil scientifique du Musée de l’Histoire de France
  • Membre du conseil scientifique du Musée de l’Armée
  • Membre du conseil scientifique du Musée du Champ de bataille de Waterloo
  • Représentant pour la France de la CIHEC (Commission Internationale d’Histoire Ecclésiastique Comparée)

OuvragesModifier

  • Les catholiques en France aux XIXe et XXe siècles, Paris, La Documentation française, 1994 (en collaboration avec Jean-Marie Mayeur).
  • L’épiscopat français à l’époque concordataire (1802-1905) : origines, formation, nomination, Paris, Éditions du Cerf, coll. « Histoire religieuse de la France", 1996, 589 p.
ouvrage couronné par l’Académie des sciences morales et politiques en 1997
  • Le Consulat et l’Empire, Paris, Montchrestien, coll. « Clefs Histoire », 1997, 160 p.
  • Napoléon à Sainte-Hélène : de l’exil à la légende, Montréal, Fides, coll. « Les Grandes conférences », 2000, 57 p.
  • Histoire du Consulat et de l’Empire (1799-1815), Paris, Perrin, 2000, 512 p., rééd. « Tempus », 2003.
  • Paris, capitale religieuse sous le Second Empire, Paris, Éditions du Cerf, coll. « Histoire religieuse de la France », 2001, 558 p.
oouvrage couronné par l’Académie des sciences morales et politiques en 2002
  • Religion et culture en Europe au XIXe siècle (1800-1914), Paris, Armand Colin, coll. « U », 2001, 288 p. (en collaboration).
  • Les élites religieuses à l’époque de Napoléon : dictionnaire des évêques et vicaires généraux du Premier Empire, Paris, Nouveau monde Édition/Fondation Napoléon, 2002, 314 p.
  • Napoléon et les cultes : les religions en Europe à l’aube du XIXe siècle (1800-1815), Paris, Fayard, 2002, 370 p.
  • Napoléon Ier et son temps, Paris, Vuibert, coll. « Regards d’auteurs », 2004, 280 p.
  • Passion Napoléon : par l’épée et par la plume, Paris, Textuel, 2004, 192 p.
  • La France et l'Europe de Napoléon, Paris, Armand Colin, coll. « U », 2006, 343 p.
  • " Le roi Jérôme", Paris, Fayard, 2008, 747 p.
  • Napoléon expliqué à mes enfants, Paris, Le Seuil, 2009, 96 p.
  • Les habits neufs de Napoléon, Paris, Bourin Éditeur, 2009, 180 p.
  • Les Bonaparte : regard sur la France impériale, La Documentation française, dossier no 8073 de janvier-février 2010, 64 p.
  • Les Naufragés de La Méduse, Paris, Éd. Belin, coll. « Histoire », , 334 p., in-8° (ISBN 978-2-7011-9668-8). — Bibliogr. Rééd. la même année (Paris, Le Grand livre du mois).
  • L'Empire des polices : comment Napoléon faisait régner l'ordre, Vuibert, 2017, 336 p.
  • Le plancher de Joachim, Belin, 2017, 288 p. Prix Georges Goyau de l'Académie française en 2018
  • La Campagne d'Égypte, Belin, 2018, 318 p.
  • Le sexe sous l'Empire, La Librairie Vuibert, 2019.

Il a également dirigé les ouvrages suivants :

  • Brumaire, la prise de pouvoir de Bonaparte, actes du colloque du organisé par l’Institut Napoléon et la Bibliothèque Marmottan, Paris, SPM, Collection de l’Institut Napoléon no 1, 2002, 180 p.
  • Napoléon et les Lycées. Enseignement et société en Europe au début du XIXe siècle, actes du colloque organisé par l’Institut Napoléon et la Bibliothèque Marmottan, les 15 et , Paris, Nouveau Monde Édition/Fondation Napoléon, 2004, 400 p.
  • Armée, guerre et société à l’époque napoléonienne, actes du colloque organisé par l’Institut Napoléon et la Bibliothèque Marmottan, les 15 et , Paris, SPM, Collection de l’Institut Napoléon no 3, 2004, 260 p.
  • Les Troupes de la marine et les colonies sous le Premier Empire, avec Antoine Champeaux, actes du colloque organisé les 28 et à Fréjus, Panazol, Lavauzelle, 2005, 274 p.
  • Éric Anceau, Jacques-Olivier Boudon et Olivier Dard, Histoire des internationales, Nouveau Monde éditions, 2017, 320 p.

Ainsi qu’une centaine d’articles ou contributions à des ouvrages collectifs.

DécorationModifier

RéférencesModifier

Liens externesModifier