Ouvrir le menu principal

Jacqueline Patorni

joueuse de tennis française
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Patorni.

Jacqueline Patorni
(née Horner)
Pays Drapeau de la France France
Naissance
Paris 17e
Décès (à 84 ans)
Neuilly-sur-Seine
Palmarès
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/8 1/16
Double 1/2 1/32
Mixte F (1)

Jacqueline Patorni (née Jacqueline Horner) est une joueuse de tennis française, née le à Paris 17e et décédée le à Neuilly-sur-Seine.

Sommaire

BiographieModifier

Jacqueline Patorni se fait remarquer dès sa jeunesse par ses talents sportifs. Championne de France de tennis junior, elle fait également partie de l’équipe de France de ski. Elle participe aux plus grands championnats amateurs, tels que Roland-Garros, Wimbledon et Forest Hills jusqu’en 1956, année où elle devient joueuse professionnelle.

Le , elle épouse l’acteur Raphaël Patorni, lui-même joueur de tennis émérite. Tous deux deviennent entraîneurs au Racing Club de France, prenant aussi en charge les activités tennistiques à Deauville.

Palmarès (partiel)Modifier

Finale en double mixteModifier

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Surface Vainqueurs Partenaire Score
1 17-05-1954 Internationaux de France
Paris
G. Chelem Terre (ext.)   Maureen Connolly
  Lew Hoad
  Rex Hartwig 6-4, 6-3 Parcours

Parcours en Grand Chelem (partiel)Modifier

Si l’expression « Grand Chelem » désigne classiquement les quatre tournois les plus importants de l’histoire du tennis, elle n'est utilisée pour la première fois qu'en 1933, et n'acquiert la plénitude de son sens que peu à peu à partir des années 1950.

En simple damesModifier

Année Championnat d'Australie Internationaux de France Wimbledon US National
1934 - 2e tour (1/16)   Sarah Palfrey - -
1935 - 1er tour (1/32)   Lolette Payot - -
1936 - 3e tour (1/8)   Hilde Sperling - -
1937 - 3e tour (1/8)   Hilde Sperling - -
1938 - 1er tour (1/32)   Nelly Adamson - -
1939 - 1er tour (1/16)   Gracyn Wheeler - -
1946 - 2e tour (1/16)   Doris Hart 3e tour (1/16)   Betty Hilton -
1947 - 2e tour (1/16)   Doris Hart - -
1948 - 3e tour (1/8)   Maria Weiss - -
1949 - 3e tour (1/8)   Sheila Piercey - -
1950 - 1er tour (1/32)   Joy Gannon - -
1951 - 1er tour (1/32)   Shirley Fry - -
1952 - 2e tour (1/16)   Arvilla McGuire - -
1953 - 1er tour (1/32)   Fanny Ten Bosch - -
1954 - 2e tour (1/16)   Suzanne Schmitt - -
1955 - 2e tour (1/16)   Dorothy Knode - -

À droite du résultat, l’ultime adversaire.

En double damesModifier

Année Championnat d'Australie Internationaux de France Wimbledon US National
1934 - 1er tour (1/16)
  H. Morel
  Helen Jacobs
  Sarah Palfrey
- -
1935 - 2e tour (1/8)
  Simone Amaury
  M. Scriven
  Kay Stammers
- -
1936 - 1er tour (1/8)
  Simone Amaury
  H. Sperling
  Lilí Álvarez
- -
1937 - 1er tour (1/16)
  Arlette Halff
  Madzy Rollin
  T. Terwindt
- -
1938 - 1/2 finale
  S. Iribarne
  S. Mathieu
  Billie Yorke
- -
1939 - 1/2 finale
  Goldschmidt
  Alice Florian
  Hella Kovac
- -
1946 - 1er tour (1/8)
  S. Pannetier
  Pauline Betz
  Doris Hart
1er tour (1/32)
  S. Pannetier
  Dorothy Bundy
  P. Canning
-
1947 - 1er tour (1/16)
  S. Pannetier
  D. Muller
  S. Piercey
- -
1948 - 1/4 de finale
  S. Pannetier
  Doris Hart
  P. Canning
- -
1949 - 2e tour (1/8)
  S. Pannetier
  Nel Hermsen
  J. Marcellin
- -
1951 - 1/4 de finale
  S. Pannetier
  Jean Quertier
  Jean Walker
- -
1952 - 1/4 de finale
  A. McGuire
  Hazel Redick
  J. Wipplinger
- -
1953 - 2e tour (1/8)
  Arlette Halff
  H. Fletcher
  Jean Quertier
- -
1954 - 2e tour (1/8)
  Nelly Adamson
  Aline Dubois
  Erika Obst
- -
1955 - 1er tour (1/16)
  M. Brunnarius
  Ruth Kaufmann
  Fanny Ten
- -

Sous le résultat, la partenaire ; à droite, l’ultime équipe adverse.

En double mixteModifier

Année Championnat d'Australie Internationaux de France Wimbledon US National
1952 - 3e tour (1/8)
  Jean Borotra
  Joy Gannon
  Tony Mottram
- -
1953 - 2e tour (1/16)
  Ducos De La Haille
  H. Fletcher
  Anthony J.
- -
1954 - Finale
  Rex Hartwig
  M. Connolly
  Lew Hoad
- -

Sous le résultat, le partenaire ; à droite, l’ultime équipe adverse.