Jacob Cohen (statisticien)

Jacob Cohen () était un statisticien américain et psychologue. Il est connu pour son travail sur la puissance statistique et sur la taille d'effet qui a contribué à jeter les bases d'une méta-analyse statistique actuelle[1],[2] et les méthodes statistiques d'estimation. Il a donné son nom au Kappa de Cohen et d de Cohen.

Jacob Cohen
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 74 ans)
Nationalité
Formation
Activités
Conjoint
Patricia Cohen (d) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Distinctions

Il a obtenu son doctorat en psychologie clinique à l'université de New York en 1950. Entre 1959 et sa retraite en 1993, il a travaillé dans le département de psychologie de cette université. Il a été à la tête du groupe de psychologie quantitative[3].

BibliographieModifier

  • (en) « A coefficient of agreement for nominal scales », Educational and Psychological Measurement, vol. 20,‎ , p. 37-46 (lire en ligne)
  • (en) « Weighted kappa: Nominal scale agreement provision for scaled disagreement or partial credit », Psychological Bulletin, vol. 70,‎ , p. 213-220
  • (en) « Multiple regression as a general data-analytic system », Psychological Bulletin, vol. 70,‎ , p. 426-443 (lire en ligne)
  • (en) Statistical Power Analysis for the Behaviosral Science, New Jersey, Lawrence Erlbaum Associates, (ISBN 0-8058-0283-5, lire en ligne)

RéférencesModifier

  1. (en) « Cohen's entry in Encyclopedia of Statistics in Behavioral Science » [PDF]
  2. (en) Michael Borenstein, « Jacob Cohen, PhD, 1923-1998 », Archives of General Psychiatry, vol. 56, no 6,‎ , p. 581 (DOI 10.1001/archpsyc.56.6.581, lire en ligne)
  3. (en) Wolfgang Saxon, « Jacob Cohen, 74, Psychologist And Pioneer in Statistical Studies », New York Times,‎ (lire en ligne)

Liens externesModifier

Voir aussiModifier