Islands (album de Mike Oldfield)

album de Mike Oldfield
Islands

Album de Mike Oldfield
Sortie 1987
Durée 48:11
Genre Rock progressif
Producteur Mike Oldfield
Label Virgin

Albums de Mike Oldfield

Islands est le dixième album studio du musicien britannique Mike Oldfield, sorti le .

Pistes de l'albumModifier

Version européenneModifier

No Titre Durée
1. The Wind Chimes (instrumental) 21:49
2. Islands (Bonnie Tyler) 4:19
3. Flying Start (Kevin Ayers) 3:36
4. North Point (Anita Hegerland) 3:33
5. Magic Touch (Jim Price) 4:14
6. The Time Has Come (Anita Hegerland) 3:51
7. When the Night's on Fire (Anita Hegerland) 6:39

Version américaineModifier

No Titre Durée
1. The Wind Chimes (part 1) (instrumental) 2:33
2. The Wind Chimes (part 2) (instrumental) 19:14
3. Magic Touch (Max Bacon) 4:14
4. The Time Has Come (Anita Hegerland) 3:51
5. North Point (Anita Hegerland) 3:33
6. Flying Start (Kevin Ayers) 4:14
7. Islands (Bonnie Tyler) 4:19

Notes et anecdotesModifier

  • À l'instar de Five Miles Out et Crises, Islands est composé d'une face A occupée par une seule pièce instrumentale (The Wind Chimes), l'autre étant constituée de chansons.
  • The Wind Chimes se distingue par des sonorités venant surtout de l'Asie et de l'Océan Indien, certainement découvertes par Oldfield lors de l'écriture de The Killing Fields. Et, plus encore que Crises, la chanson comporte des micro-séquences qui préfigurent Amarok.
  • C'est la première fois qu'Oldfield fait appel à autant de chanteurs pour un seul album ; ainsi, on constate la présence de Bonnie Tyler, de Max Bacon, Anita Hegerland (alors l'épouse d'Oldfield), et surtout celle de Kevin Ayers, l'ex-bassiste de Soft Machine qui l'avait invité à faire partie de son groupe The Whole World, avant même la sortie de Tubular Bells.
  • When the Night's on Fire est en réalité un bonus CD de l'album, c'est-à-dire qu'elle n'apparaît pas sur le vinyle d'origine.
  • La chanson Magic Touch existe en deux versions : celle chantée par Jim Price sur l'édition européenne, et une autre chantée par Max Bacon sur l'édition américaine.
  • Notons qu'aucun single extrait de l'album ne rencontrera de vrai succès.

CertificationsModifier

Pays Ventes Certification
  Allemagne de l'Ouest[1] 250 000+   Or
  Espagne[2] 100 000+   Platine
  France[3] 100 000 +   Or
  Royaume-Uni[4] 100 000 +   Or

PersonnelModifier

RéférencesModifier

  1. Mike Oldfield Search sur musikindustrie.de
  2. (es) Fernando Salaverri, Sólo éxitos : año a año : 1959-2002, Iberautor Promociones Culturales, , 1046 p. (ISBN 84-8048-639-2), p. 922
  3. Certifications Mike Oldfield sur infodisc.fr
  4. Mike Oldfield Search sur bpi.co.uk