Ouvrir le menu principal

Isabelle de Brienne
Image illustrative de l'article Isabelle de Brienne
Blason de la Maison de Brienne
(d'azur au lion d'or armé et lampassé de gueules)

Titre Comtesse de Brienne
Comtesse de Lecce
(1356 - 1360)
Autre titre Duchesse titulaire d'Athènes
Prédécesseur Gautier VI de Brienne
Successeur Siger II d'Enghien
Allégeance Comté de Champagne
Biographie
Dynastie Maison de Brienne
Naissance c. 1305
Décès
Père Gautier V de Brienne
Mère Jeanne de Châtillon
Conjoint Gautier III d'Enghien
Enfants Gautier d'Enghien
Isabeau d'Enghien
Siger II d'Enghien
Jean d'Enghien
Marguerite d'Enghien
Louis d'Enghien
Guy d'Enghien
Jacques d'Enghien
Engelbert d'Enghien
Françoise d'Enghien
Jeanne d'Enghien
2 autres filles

Isabelle de Brienne ou Isabeau de Brienne, dit La Belle Hélène (née vers 1305, † en 1360) est dame de Ramerupt, comtesse de Brienne, en Champagne, et de Lecce, au sud de l'Italie, duchesse titulaire d'Athènes et dame d'Enghien du chef de son époux. Elle est la fille de Gautier V, comte de Brienne, et de Jeanne de Châtillon, et l'épouse de Gautier III d'Enghien[1].

BiographieModifier

En 1311, à la mort de son père Gautier V de Brienne, tué à la bataille d'Halmyros, elle devient dame de Ramerupt tandis que son frère Gautier VI de Brienne hérite des autres titres de leur père.

Gautier V a passé une grande partie de sa vie en Grèce et à sa mort, son épouse Jeanne de Châtillon, après avoir probablement tenté de tenir l'Acropole d'Athènes contre les compagnies catalanes, rentre alors se réfugier, appauvrie, à Brienne, fief ancestral de la maison de Brienne, avec ses deux enfants. Un proche de la famille de Brienne, Gautier de Foucherolles, continue toutefois de tenir la seigneurie d'Argos.

Vers 1321, elle épouse Gautier III d'Enghien, dont elle a treize enfants, et devient dame d'Enghien. Elle devient veuve en 1345.

Son frère Gautier VI de Brienne s'allie aux Angevins du royaume de Naples afin de tenter de reprendre le duché d'Athènes aux catalans, mais il échoue et rentre en Italie. Il s'empare en 1342 du pouvoir à Florence mais est chassé juillet 1343 et rentre en France. Le roi Jean II le Bon le nomme connétable de France et il combat à la bataille de Poitiers où il est tué le . Comme il n'a pas d'héritier de son mariage avec Jeanne de Brienne, il transmet ses titres et son patrimoine à sa sœur Isabelle.

A sa mort, son fils aîné Gautier étant décédé, son héritier est son deuxième fils Siger II d'Enghien. Mais elle a permis que ses terres héritées soient divisées de son vivant entre ses nombreux enfants.

Mariage et enfantsModifier

Vers 1321, elle épouse Gautier III, seigneur d'Enghien, fils de Gautier II d'Enghien et de Yolande de Flandre, dont elle a treize enfants[1] :

  • Gautier d'Enghien, mort jeune avant ses parents à environ 18 ans.
  • Isabelle d'Enghien, abbesse de Flines en 1356 et 1357, mais a résigné.
  • Siger II d'Enghien, succède à sa mère.
  • Jean d'Enghien, duc titulaire d'Athènes après son père.
  • Marguerite d'Enghien, qui épouse Pierre Préaux.
  • Louis d'Enghien, qui succède à son neveu.
  • Guy d'Enghien, seigneur d'Argos.
  • Jacques d'Enghien, chanoine à Liège en 1355.
  • Engelbert d'Enghien, seigneur de Ramerupt, de la Folie, de Seneffe, de Tubize, de Brages et de Lembeek.
  • Françoise d'Enghien, qui épouse Pierre, comte de Montebello.
  • une fille qui épouse Eustache du Rœulx dit de Lens.
  • Jeanne d'Enghien, moniale à l'abbaye de Flines en 1356 et 1357.
  • une fille, moniale à l'abbaye de Noncel.

SourcesModifier

  • Marie Henry d'Arbois de Jubainville, Histoire des Ducs et Comtes de Champagne, 1865.
  • Marie Henry d'Arbois de Jubainville, Catalogue d'actes des comtes de Brienne, 950-1356..., 1872.
  • Fernand de Sassenay, Les Brienne de Lecce et d'Athènes, 1869.

Articles connexesModifier

Notes et référencesModifier