Ibrahim ben Youssef

wali de Séville et général almoravide.
Ibrahim ben Youssef
Biographie
Naissance
Décès
Pseudonyme
Ben Taysat
Activité
Famille
Père
Fratrie
Autres informations
Grade militaire
Général
Conflit

Ibrahim ben Youssef, connu sous le nom d'Ibrahim ben Tayast[1] (? - Tizi an-alainat, 1134) est un wali de Séville et un général almoravide, fils de Youssef ben Tachfine et d'une femme noire, et frère d'Ali ben Youssef, l'émir almoravide.

BiographieModifier

Comme d'autres princes almoravides berbères, il reçoit une éducation militaire et religieuse pour devenir wali.

Son frère l'émir Ali ben Youssef, qui n'avait pas accordé beaucoup d'importance aux attaques d'Alphonse d'Aragon jusqu'à la chute de Saragosse, lui demande de consacrer l'hiver de 1119 à 1120 à préparer une expédition pour récupérer le terrain perdu dans la vallée de l'Èbre. En arrivant au printemps de 1120, Coria récupère, ce qui avait été conquit par Alphonse VI de Castille en 1079.

À la demande de son frère, il part avec les contingents de Grenade commandés par Abou Mohammed ben Tinagmar al-Lamtuni, de Mursiya, Abou Yaqub Yintan ben Ali de Lérida, ben Zarada et l'émirat de Molina avec Azzoun ben Ghalboun, mais ils sont défaits à la bataille de Cutanda.

Il reste wali de Séville jusqu'en 1122, reçoit le commandement au Grand Atlas de combattre les Almohades, qui ont commencé à se mobiliser en 1121. Il meurt au combat contre eux à Tizi an-alainat en 1134.

Notes et référencesModifier

  1. Tayast est le nom de sa mère selon la coutume des Almoravides, car ils attribuent certains de leurs enfants à leurs mères.

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Al-Bayan al-Mughrib, Ibn Idhari, Maison de la Culture, Beyrouth, troisième édition, 1983.
  • Chronologie des califes et des rois d'Afrique et d'Espagne, Ibn al-Khatib, Première édition, Islamic Progress Press, Tunisie.
  • Rawd al-Qirtas, Ibn Abi Zar, Publications de Dar Al-Mansour pour l'imprimerie et le papier, Rabat, Maroc, édition 1972.