Ouvrir le menu principal

La famille des Hydrocharitacées ou Hydrocharidacées (du grec « hydro » eau, et du grec « charis » grâce, beauté), comprend une centaine d'espèces réparties en une vingtaine de genres. Parfois stolonifères, elles possèdent un rhizome monopodial rampant aux feuilles disposées sur 2 rangées verticales, ou un rameau principal érigé avec des racines basales et feuillé[1].

La classification phylogénétique a fait des Najadacées une des six sous-familles des Hydrocharitacées.

Sommaire

RépartitionModifier

Trois de ces genres, Enhalus, Halophila et Thalassia, sont exclusivement marins et comptent une vingtaine d'espèces.

Dans les eaux douces continentales, on peut citer, en France, la grenouillette plante flottante du genre Hydrocharis et l'élodée du Canada plante submergée du genre Elodea. Ce sont des plantes vivant dans les eaux calmes des bords de rives.

L'histoire de l'élodée du Canada en Europe est particulière : c'est une plante entièrement submergée qui, originaire d'Amérique du Nord, a été importée au début du XIXe siècle. Cassante, elle s'est reproduite par bouturage naturel à une telle vitesse qu'elle a envahi les cours d'eau européens. Plante dioïque, on ne connaît en Europe que des pieds femelles à la floraison extrêmement rare ; il n'y a donc pas de reproduction sexuée dans le cas de l'élodée et beaucoup d'individus sont en fait des clones.

Liste des genresModifier

Selon Kew Garden World Checklist (18 nov. 2015)[2] :


Selon Angiosperm Phylogeny Website (20 mai 2010)[3] :


Selon NCBI (18 nov. 2015)[4] :


Selon DELTA Angio (18 nov. 2015)[5] :


Selon ITIS (18 nov. 2015)[6] :

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :