Huntington Ingalls Industries

Huntington Ingalls Industries
logo de Huntington Ingalls Industries

Création Voir et modifier les données sur Wikidata
Forme juridique Société par actionsVoir et modifier les données sur Wikidata
Action New York Stock Exchange (HII)[1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Slogan Hard stuff done right
Siège social Newport News (Virginie)
Drapeau des États-Unis États-Unis
Direction Mike Petters (President) depuis 2011
Activité Construction navale militaire
Filiales Chantier naval Northrop Grumman de Newport News et Chantier naval Ingalls de Pascagoula
Effectif 42 000 environ fin 2019
Site web Site officiel

Capitalisation 7 512 millions USD en avril 2020
Chiffre d'affaires 8 899 millions USD en 2019
Résultat net 549 millions USD en 2019[2]
Société précédente Chantier naval Ingalls de PascagoulaVoir et modifier les données sur Wikidata

Huntington Ingalls Industries (HII) est une entreprise de construction navale formée en . L'entreprise est spécialisée dans la construction militaire.

HistoireModifier

 
Historique des entreprises a l'origine du HII.

En 2011, Northrop Grumman scinde ses activités maritimes dans une nouvelle entité indépendante : Huntington Ingalls Industries. La société emploie alors près de 38 000 collaborateurs[3].

En 2019, elle est classée par l'Institut international de recherche sur la paix de Stockholm au 16e mondial dans le secteur de la défense[4].

En juillet 2021, Huntington Ingalls Industries annonce l'acquisition d'Alion Science pour 1,65 milliard de dollars[5].

ActivitéModifier

Huntington Ingalls Industries construit essentiellement des navires de guerre pour la Marine américaine, la Garde côtière américaine, l'US Marine Corps. L’entreprise fournit aussi des clients étrangers et commerciaux. La société tire son nom des fondateurs de ses deux installations principales: Collis Potter Huntington (chantier naval de Newport News) et Robert Ingalls (chantier naval de Pascagoula). Mike Petters est actuellement président de Huntington Ingalls Industries (anciennement président du chantier naval de Newport Nouvelles et président de Northrop Grumman Shipbuilding). HII est le seul concepteur et constructeur des porte-avions américains. Il est aussi l'un des deux constructeurs de sous-marins à propulsion nucléaire de type Virginia.

Le carnet de commandes actuel de HII s'élève à 22,4 milliards de dollars[Quand ?]. HII doit construire dix porte-avions de classe Gerald R. Ford pour la Marine des États-Unis. Il était prévu de livrer un exemplaire tous les cinq ans à partir de 2015[6] mais le programme a pris plusieurs années de retard. L'US Navy a attribué à HII un contrat de 2,4 milliards de dollars pour la conception et la construction du navire d'assaut amphibie, l'USS America (LHA-6), le premier navire de la classe America. Les travaux sont effectués principalement au chantier naval de Pascagoula, dans le Mississippi, et la livraison du navire est prévue pour 2014[7]. En , la marine américaine a aussi attribué à HII un contrat de 1,5 milliard de dollars pour la construction de l'USS John P. Murtha (LPD-26), le dixième navire de transport amphibie de la classe San Antonio[8]. Au , l'entreprise a livré 30 destroyers de la classe Arleigh Burke en 30 ans et 5 sont en construction dans ses chantiers navals[9].

InstallationsModifier

 
L'USS Gerald R. Ford en construction aux chantiers de Newport News en septembre 2013.

HII exploite des installations dans plusieurs sites-clés à travers les États-Unis dont voici les effectifs en 2013[10]:

Principaux actionnairesModifier

Au 22 avril 2020[11].

The Vanguard Group 11,5%
SSgA Funds Management 7,65%
Fidelity Management & Research 7,35%
Greenlight Capital 5,25%
Eton Park Capital Management 4,42%
LSV Asset Management 3,76%
AQR Capital Management 3,52%
BlackRock Fund Advisors 2,65%
Franklin Mutual Advisers 2,48%
Epoch Investment Partners 2,32%

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :