Howard Crook

artiste lyrique
Howard Crook

Naissance
Rutherford (New Jersey), Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale Artiste lyrique
Ténor
Style
Collaborations La Chapelle Royale, Collegium Vocale de Gand, Les Arts Florissants
Formation université de l'Illinois
Enseignement Conservatoire national de région (CNR) de Paris

Howard Crook est un ténor américain spécialisé dans le répertoire baroque, né le .

BiographieModifier

Howard Crook obtient un master en musique à l'université de l'Illinois. Il s'établit aux Pays-Bas puis en France au début des années 1980.

Il travaille dans le monde du théâtre pendant quelques années avant de devenir chanteur professionnel.

Il se spécialise en musique ancienne et chante et enregistre avec les plus grands dirigeants : Philippe Herreweghe, William Christie, John Eliot Gardiner; Trevor Pinnock, Marc Minkowski...

Sa carrière connaît son envol en 1981 sous la direction de Philippe Herreweghe, au sein de La Chapelle Royale et du Collegium Vocale de Gand, avec lesquels il interprète principalement le répertoire de Jean-Sébastien Bach, avec quelques incursions dans le répertoire de Marc-Antoine Charpentier, Henry Du Mont, Jean-Baptiste Lully, Heinrich Schütz, Jean Gilles...

Il collabore également avec l'ensemble Les Arts Florissants dirigé par William Christie, dans un répertoire orienté vers l'opéra : Castor et Pollux et Les Indes galantes de Jean-Philippe Rameau...

Howard Crook enseigne le chant baroque au Conservatoire national de région (CNR) de Paris.

DiscographieModifier

Sous la direction de Philippe HerrewegheModifier

  • 1981 : Motets pour la Chapelle du roy de Henry Du Mont (Chapelle Royale)
  • 1985 : Grands Motets de Jean-Baptiste Lully (Chapelle Royale)
  • 1985 : Matthäus Passion BWV 244 de Jean-Sébastien Bach (Chapelle Royale, Collegium Vocale)
  • 1987 : Musikalische Exequien de Heinrich Schütz (Chapelle Royale)
  • 1987 : Vespro della Beata Vergine de Claudio Monteverdi (Chapelle Royale, Collegium Vocale, Saqueboutiers de Toulouse)
  • 1988 : Johannes Passion BWV 245 de Jean-Sébastien Bach (Collegium Vocale, Orchestre de la Chapelle Royale)
  • 1989 : Weihnachts Oratorium BWV 248 de Jean-Sébastien Bach (Collegium Vocale)
  • 1990 : Cantates Ich Hatte viel Bekümmernis BWV 21 et Am Abend aber desselbigen Sabbats BWV 42 de Jean-Sébastien Bach (Chapelle Royale, Collegium Vocale)
  • 1990 : Magnificat BWV 243 de Jean-Sébastien Bach (Chapelle Royale, Collegium Vocale)
  • 1990 : Requiem de Jean Gilles (Chapelle Royale)
  • 1992 : Cantates BWV 131, 73 et 105 de Jean-Sébastien Bach (Collegium Vocale)
  • 1993 : Cantates BWV 39, 93 et 107 de Jean-Sébastien Bach (Collegium Vocale)

Sous la direction de William ChristieModifier

  • 1990 : Le Malade Imaginaire H 495 de Marc-Antoine Charpentier
  • 1991 : Les Indes Galantes de Jean-Philippe Rameau, Les Arts Florissants
  • 1992 : Pygmalion (Pygmalion) de Jean-Philippe Rameau
  • 1993 : Castor et Pollux de Jean-Philippe Rameau, Les Arts Florissants

Autres enregistrementsModifier

  • 1984 : Leçons de Ténèbres, H120, H 121, H 122, H 123, H 124, H 125, H 135, H 136, H 137; de Marc-Antoine Charpentier Howard Crook, Luc de Meulenaere, haute-contres; Jan Caals, Harry Ruyl, ténors; Michel Verschaeve, basse taille; Kurt Widmer, basse; Musica Polyphonica, dir Louis Devos, Erato
  • 1988 : In obitum augustissimae nec non Piissimae Galorum Regina lamentum, H 409, Luctus de morte augustissimae Mariae Theresiae regina Galliae H 331, Élèvation H 408, de Marc-Antoine Charpentier, Howard Crook, Bernadette Dégelin, Diane Verdoodt, Marina Smolders, Zeger Vandersteen, Choeur de Chambre de Namur, Musica Polyphonica, dir. Louis Devos. Erato
  • 1988 : Messiah de Haendel, The English Concert, dir. Trevor Pinnock
  • 1988 : Leçons de Ténèbres de Michel Lambert, dir. Ivete Piveteau
  • 1988 : Scylla et Glaucus de Jean-Marie Leclair, Monteverdi Choir & English Baroque Soloists, dir. John Eliot Gardiner
  • 1989 : Solomon de William Boyce, The Parley of Instruments, dir. Roy Goodman

Articles connexesModifier

Liens externesModifier